Un pizzaiolo sans abri interpelle Emmanuel Macron


“Monsieur le Président, écoutez un pizzaiolo sans abri” c’est le titre de la tribune émouvante dans Libération de Moncef, un travailleur sans abri venu de Tunisie arrivé à Paris après un passage en Italie. Choqué par les propos de certains responsables LREM qui estiment que les SDF dormiraient dehors par “choix”, le pizzaiolo a décidé de lancer un appel à . “Je ne demande pas la bella vita, juste une petite chambre et la dignité (…) J’ai une carte bleue, un permis de conduire, tous les papiers qu’on puisse imaginer. Pourtant, tous les soirs, j’appelle le 115”, explique Moncef à Libération avant de demander au président de faire l’expérience d’appeler lui-même le numéro d’urgence. “Vous allez patienter deux, trois heures, avant de décliner votre vie de A à Z. Chaque jour, c’est le même cirque”, raconte le pizzaiolo sans domicile fixe avant de décrire l’enfer du centre d’hébergement du 18e arrondissement de Paris vers lequel il a été dirigé le mois dernier. “Là-bas, c’est sale, dégoûtant. C’est la Libye. C’est la honte de la France. Pouvez-vous passer une nuit entouré d’ivrognes, de drogués, de malades ? Dans les locaux, il y a des souris, de la pisse et de la merde (…) Voilà pourquoi nous sommes autant dehors en hiver. Ce n’est pas un choix. Loin de là”, déclare dans Libération Moncef qui précise ne pas être en colère contre , mais demande simplement son aide.

 

Source : Le Point

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire