Meta TV

Les soldats israéliens tirent sur les jeunes palestiniens en Cisjordanie.©AFP

Netanyahou n’a pas les pieds sur terre à propos de l’ambassade américaine


Le transfert de l’ambassade américaine ne sera pas réalisé de sitôt

« Le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Qods n’aura pas lieu au cours de l’année 2018 » confirme le président américain, en déniant les propos des autorités israéliennes.

Lors de son voyage en , le premier ministre israélien, s’empressait de dire, aux journalistes qui l’accompagnaient, que « d’ici un an l’ambassade américaine sera transférée à Qods ».

Alors que , le ministre américain des Affaires étrangères, avait déclaré, en décembre dernier, que l’ambassade américaine ne sera pas transférée vers Qods avant au moins deux ans. De son côté, a fait son commentaire en déniant les propos du Premier ministre israélien, en affirmant bien que le transfert de l’ambassade à Qods ne serait pas réalisable dans le courant de l’année.

Source : PressTV   18 janvier 2018

Mercredi, Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, a communiqué, dans les médias israéliens, que les États-Unis transféreront sûrement d’ici un an leur ambassade américaine de Tel-Aviv à .

Plus vite que prévu

Au cours de son voyage en , le Premier ministre israélien a déclaré auprès des journalistes que l’ambassade américaine de Tel-Aviv s’implantera plus tôt que prévu à . Et pourtant, la déclaration du secrétaire d’État américain , en décembre, contredit ce communiqué de Netanyahou. En effet, Rex Tillerson disait que le transfert ne se ferait avant deux ans.

La décision historique de  

Le 6 décembre, le président des États unis, Donald Trump, a reconnu Jérusalem en tant que capitale d’Israël. Il a ainsi annoncé le transfert de son ambassade, actuellement à Tel-Aviv pour Jérusalem. Si le gouvernement israélien s’est réjoui de cette décision, les Palestiniens et la majorité de la communauté internationale ont critiqué cette audace du président Trump. Des tensions ont été remarquées coûtant la vie à 17 Palestiniens ainsi qu’un Israélien depuis l’annonce de la décision.

La Maison-Blanche plus du côté israélien

La décision de Trump marque la fin d’une dizaine de diplomatie entre les États-Unis et la . En effet, depuis des années, cette dernière a revendiqué Jérusalem-Est, actuellement occupée par Israël.

Source : L’INFO.RE  18 janvier 2018

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV existe depuis 2013 et a toujours été un multi-media sur une ligne clairement et radicalement opposée aux mondialisme, sionisme, impérialisme, européisme.

Laissez un commentaire