Gaza doit devenir un champ de ruines d’où ne peuvent sortir que des gémissements : Signé Jacques Kupfer du Betar 3


du sur : La protection divine dont nous bénéficions, le génie de la juive du « Dôme d’Acier » et le courage de nos soldats ne peuvent compenser ni remplacer une détermination politique qui semble faire défaut et une direction gouvernemental faible.

Nous parlons en hébreu à des barbares criminels qui ne comprennent que l’arabe. Les 150 à 200 missiles quotidiens lancés par le sur Israël sont destinés à tuer. Le commando maritime des terroristes arabes qui a tenté de pénétrer sur le territoire israélien, était destiné à tuer. Pour ces fanatiques du Coran, peu importe qu’ils tuent mais de préférence leurs tirs sont dirigées sur des villes où les femmes, les enfants et civils risquent d’être atteints.

Dans cette bande de où sont distribuées des friandises pour célébrer un drame en Israël, où les enfants sont éduqués dans la haine la plus féroce par des maîtres musulmans fanatiques, où les programmes télévisés exaltant le meurtre des Juifs, où la population a voté unanimement pour le , où les défilés militaires sont quotidiens avec des volontaires pour devenir « martyrs », je ne vois pas de « civils innocents » mais des ennemis à éliminer.

C’est pourquoi, j’aimerais que l’on m’explique pourquoi nous avons laissé le temps aux terroristes de de se procurer ou de fabriquer des milliers de missiles sans intervenir. J’aimerais comprendre pourquoi encore aujourd’hui nous envoyons par le poste-frontière de la nourriture et des biens d’équipement dans la bande de .
Pourquoi nous envoyons des centaines de milliers de tracts et d’appels téléphoniques pour dire à l’ennemi d’abandonner ses maisons avant le bombardement.
Si je dois choisir entre le fait de détruire tous les missiles et de laisser vivant ceux qui les envoient, je préfère que les missiles rouillent sur place mais qu’il n’y ait plus personne pour les manier.

Lorsque les alliés ont voulu mettre un terme à la contre l’ nazie, ils ont détruit la ville de Dresde. À juste titre. Lorsque les ont voulu mettre un terme à la contre le ils ont détruit Hiroshima et Nagasaki en lançant la bombe atomique. À juste titre. Si nous voulons mettre un terme à la , nous devons raser Gaza.
Gaza doit devenir un champ de ruines d’où ne peuvent sortir que des gémissements.
Si un seul instant, la protection divine et le soutien de notre cessaient de s’exercer, nous aurions à pleurer un véritable désastre.

Nous devons considérer ce que l’ennemi a voulu faire et non pas ce que nous l’avons empêché d’exécuter. Nous devons considérer que les centaines de missiles envoyés sur toute l’étendue de notre territoire ont touché les cibles qu’ils étaient destinés à toucher. Notre réaction doit être proportionnelle à leur intention et non pas à la réussite de notre défense.
Nos trois jeunes garçons massacrés par les terroristes arabes méritaient une opération militaire immédiate car il était clair, dès le deuxième jour de leur enlèvement, qu’une issue tragique était vraisemblablement intervenue. Pourquoi attendre ? Pourquoi devons-nous supporter davantage qu’un seul missile sur Israël avant de détruire l’ennemi ? Pourquoi attendre le centième missile avant de réagir ? Ce qui semble être de la retenue occidentale civilisée pour notre gouvernement, n’est que le signe d’une immense faiblesse pour les Arabes.

Nous devons réagir à la première fusée lancée contre Israël comme s’il y en avait eu 1000. Nous devons réagir aux 1000 fusées lancées contre notre territoire comme si elles avaient toutes touché leur cible.
Nous sommes en contre des barbares et nous devons parler un langage qu’ils comprennent.
Un T-shirt publicitaire résume fort bien la pensée populaire : « seul D.ieu peut pardonner aux terroristes. Notre mission est de permettre le rendez-vous ! ».
Notre capacité à effectuer des frappes chirurgicales est certainement la meilleure du monde. Certainement davantage que celle des avions alliés exécutant les invités d’un mariage en , des hôpitaux en Serbie ou des emplacements civils à Tripoli.

Mais le problème aujourd’hui n’est plus celui d’une opération chirurgicale mais d’une ablation totale.
Nous payons le prix de notre retrait malheureux de nos soldats de la bande de Gaza, la destruction des maisons juives et de nos synagogues,
Nous sommes en guerre contre un État soutenu par sa population et par une idéologie islamiste criminelle.
Il est évident que nul Juif ne peut se satisfaire de bombarder des hôpitaux. Mais les stocks de fusées sont entreposés dans les mosquées, les hôpitaux, les écoles de l’ONU.

Entre la certitude que ces missiles seront sortis de ces places protégées par nos principes humanitaires et la possibilité qu’elles touchent un enfant en Israël, mon choix est évident. Que soient détruits leurs hôpitaux, leurs écoles et leurs mosquées mais que soit protégée notre population. Les Gazaouis comprendront rapidement qu’il n’y a plus d’asile pour leurs armes et leurs chefs cesseront de se servir d’eux impunément comme ‘’bouclier inhumain ‘’.
La condamnation des Nations Unies, les cris des gauchistes dans le monde seront les mêmes. Ils montrent les photos truquées de nos destructions, autant en faire de vraies !

Une guerre doit se terminer par une victoire. L’ennemi doit lever le drapeau blanc et demander la fin des hostilités à genoux. Les pressions extérieures et notre manque de persévérance nous ont toujours empêchés de mettre l’ennemi à terre. Ce n’est pas un cessez-le-feu qu’il faut atteindre mais une reddition totale. Cela signifie de pouvoir dicter nos conditions quant au contrôle complet de tout ce qui rentre et qui sort de Gaza et en particulier, la destruction de toutes leurs armes, de leurs missiles et même de leurs armes blanches.

Dans de telles conditions ça suffit d’entendre nos journalistes et nos faire preuve de compassion pour l’ennemi. Ça suffit de les entendre demander en permanence quel est le coût de cette opération. Ça suffit de les entendre pleurer sur les éventuelles victimes arabes dans ce conflit. Ça suffit de vouloir plaire au monde civilisé occidental qui ne sait pas ce que cela signifie de dire à un enfant d’aller se terrer dans un abri.

Pour chaque larme d’un enfant juif obligé encore aujourd’hui de rentrer dans un abri, l’ennemi doit payer le prix du sang.
Si l’opération terrestre est complexe à exécuter et si la vie d’un seul soldat juif devait être mise en danger alors c’est à l’armée de l’air de raser Gaza.
Si cela ne sera pas fait maintenant, nous aurons à tout recommencer une quatrième fois.
Que Gaza devienne un site archéologique.

P.S. A mes amis de France, aux Juifs de notre communauté qui demandent de nos nouvelles, je dirais que c’est pour eux que nous nous inquiétons. Alors venez avec nous écrire le grand livre de l’Histoire éternelle d’Israël.

Lire aussi : 

Des extrémistes israéliens filmés vêtus de t-shirts néonazis

__________________________________________________________

Source : Europe Israël / Par , le 15.07.2014

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

3 commentaires sur “Gaza doit devenir un champ de ruines d’où ne peuvent sortir que des gémissements : Signé Jacques Kupfer du Betar

  • samoa

    @ alham le ‘peuple juif’  n’a rien a faire en palestine ce n’est pas LEUR pays , mais pourraient y vivre aux cotes des palestiniens en tant que residents pacifiques , les colons , doivent etre jete a la mer . qui les recrachera surement , meme la , ils semeraient la corruption , le desordre et pollueraient les oceans . ce ne serait pas cool de faire ca aux poissons . ils ont qu’a aller sur mars , loin de la terre …

     

  • Alhamdoulillahi wahdihi
    Alhamdoulillahi wahdihi

    Le pire désastre que le peuple juif a vécu était celui des nazi.

    Est sans coeur un être humain qui nie cette souffrance.

    le peuple juif, peuple élut de dieu, peuple qui a vécu plusieurs oppressions à travers les âges, ne serait-il pas bon pour les juifs de montrer l’exemple à suivre par le reste de l’humanité en matière de persécution? par là, je veux dire, bien sûr, utiliser cette expérience douloureuse pour qu’aucun peuple au monde ne revit cette douleur. c’est comme ça que je vois, personnellement, le peuple élut de dieu. 

    Par contre commettre les même atrocités que celles subies ou planifier pire, comme une bombe H pour toute la population de gaza? vraiment toute la population?  

    Je ne peux pas appeler un peuple commettant un génocide peuple élu de dieu, ce n’est pas logique ce n’est pas cohérent et surtout ce n’ai pas ce qui est dans les textes, tous sans exception, il y en a aucun qui autorise ça.

    Mais je ne suis pas dupe, ou du moins je me plait a le croire, ce n’ai pas le peuple juif qui fait ça.  j’espère alors que le peuple juif reprenne le pouvoir d’Israel.

    J’en ai juste marre de voir autant de mal et je me devais de dire quelque chose qui me semblait sensé et que personne semble dire.    שלום עליכם