Meta TV Média alternatif et indépendant

Washington tente d’empêcher l’ONU de délibérer sur la surveillance de masse

La Maison-Blanche a donné instruction à sa représentation permanente à l’ de saboter la tentative brésilienne de débattre de la surveillance de masse [1]. De fortes pressions sont exercées pour que le projet de résolution ne soit pas présenté à l’Assemblée générale.

Les États-Unis arguent qu’ils n’ont aucune obligation en dehors de leurs frontières et que le Pacte sur les Droits civils et politiques ne s’applique pas à l’espionnage.

Le même argumentaire avait été utilisé pour nier toute responsabilité dans les séquestrations et les tortures opérées par l’US Navy sur la base militaire de Guantánamo (officiellement louée à Cuba).

La Cour européenne des Droits de l’homme (incluant la Russie) et la Cour pénale internationale ont toutes deux jugé que les États ont l’obligation de respecter les Droits de l’homme en dehors de leurs frontières.

__________________________________________________________

[1] « Projet de résolution de l’Onu contre l’espionnage US », , 26 octobre 2013.

__________________________________________________________

Source(s): RÉSEAU VOLTAIRE, le 23.11.2013 / Relayé par Meta TV )

Articles relatifs

Laissez un commentaire