Vertige : 650 mètres au-dessus d’une Shanghai polluée


Alors qu'un rapport de l'Académie chinoise des sciences sociales estime que Pékin est désormais une ville "à peine vivable" en raison de la , les images tournées par de jeunes Russes au sommet d'une immense tour de Shanghai sont particulièrement explicites. Au fur et à mesure de leur ascension, cette métropole disparaît dans une nappe grise.

 

Ils s'appellent Vadim Makhorov et Vitaliy Raskalov. Ces deux jeunes Russes amateurs de sensations fortes racontent qu'ils ont profité de la pause du chantier pour le Nouvel An chinois, le 31 janvier, pour se lancer à l'assaut de la Shanghai Tower, 650 mètres, 120 étages, la future deuxième plus grande tour du monde.

Une fois qu'ils ont atteint la plate-forme installée au sommet de la tour, ils ont réussi à escalader l'immense grue qui surplombe la structure. Un point de vue vertigineux au-dessus d'une ville rendue invisible par la .

Dans la presse chinoise, la société qui gère la tour a promis d'empêcher désormais ce type d'escalade. Quant à la pollution, la création d'un fonds pour l'assainissement de l'air a été annoncée mercredi. Il devrait être doté de 1,6 milliard de dollars.


Vadim Makhorov se trouve sur une cage attachée à une grue sur le dessus de la tour

Shanghai vue du ciel au sommet de sa tour en partie construit

Les pieds de Vitaly Raskalov balançant du haut de la Tour de Shanghai


Une vue magnifique la nuit 

Les grimpeurs ont fait une nuit blanche afin de mener à bien leur coup audacieux


Nuages couvrant la vue de Shanghai tôt le matin 

Voici M. Makhorov est assis nonchalamment au sommet de la tour avec son appareil photo

Les grimpeurs ont dû attendre un moment avant que les nuages se soient dissipés – mais la vue était encore spectaculaire

 Les nuages se dissipent 

 

__________________________________________________________

Source(s) :raskalovit / YouTube / France Info / Par Sylvie Johnsson, le 13.02.2014 / Dailymail / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire