Une fatwa autorise les Syriens à manger du chien


Face à la famine qui guette les Syriens, des dignitaires religieux les autorisent à manger des animaux habituellement impurs.

La situation humanitaire en est dramatique. La famine guette les populations vivant dans la banlieue assiégée de Damas. Face à cette situation, des dignitaires musulmans ont autorisé les habitants à manger des «animaux généralement considérés comme impropres à la humaine dans l’ » comme des chiens, des chats ou encore des ânes, révèle la BBC.

«Nous avons lancé une fatwa autorisant les gens à manger de la viande de chat et de chien, non pas parce que c’est halal, mais parce que c’est la réalité qui nous l’impose», a expliqué un imam à l’AFP.

Les vivants mangeront les morts

Pour les responsables religieux, ce message est aussi un appel au secours au monde entier. Ils ont précisé que si la situation continuait à se détériorer , les vivants devraient manger les morts.

Les associations d’aide humanitaire n’arrivent pas à faire parvenir de l’aide aux civils. Christopher Stokes, de Médecins Sans Frontières (MSF ), décrit comme «absurde» cette situation où les inspecteurs d’armes chimiques circulent librement alors que les convois sont bloqués.

___________________________________________________________

Source(s): tdg / Par Anne-Elisabeth Celton, le 16.10.2013

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire