Un tribunal au Texas a autorisé la mort d’une femme enceinte


La Cour a décidé de désactiver les systèmes de soutien de la vie de l’habitante du Texas Marlise Munoz qui était dans le coma, malgré sa grossesse.

Les médecins de l'hôpital de Fort Worth ont constaté la mort du cerveau de la femme, mais soutenaient artificiellement le fonctionnement de son corps pour son enfant.

Cependant, son mari Erick Munoz a déclaré que ni lui ni sa femme ne voudraient garder son corps dans un tel état. Munoz a argumenté ses paroles avec le fait que lui et sa femme sont les médecins eux-mêmes, et ils puissent prendre une décision sur cette question.

Marlise Munoz s'est soudainement évanouie il y a deux mois, quand elle était à 14ème semaine de grossesse.

___________________________________________________________

Source(s): La Voix de la Russie, le 25.01.2014 / Relayé par Meta TV )

 

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire