Un Chinois vend de l’air des montagnes françaises en bocal pour 600€ à Pékin


L'artiste chinois Liang Kegang, originaire de Pékin, de retour d'un voyage d'affaires dans le sud de la France, a ramené avec lui un bocal contenant de l'air des montagnes de Provence qu'il a vendu aux enchères pour 5 250 yuans (environ 600 euros).

Air en pot "

L'air pur devrait être une ressource accessible à tous, aux mendiants… Ce bocal représente mon mécontentement concernant l'air pollué en ", a déclaré l'artiste.

Le pot en verre utilisé par Liang Kegang est un bocal de conserves ordinaire avec un joint en caoutchouc. Il dispose de deux étiquettes : l'une sur laquelle on peut lire "Aix en Provence, France" en français et une autre avec sa signature et la date du 29 mars 2014 en chinois.

La vente aux enchères s'est clôturée dans la nuit du 30 mars. C'est l'artiste chinois Li Yongzheng, basé à Chengdu, qui a été le plus offrant.

Manifestations artistiques

Ce geste fait partie d'une des nombreuses contestations artistiques lancées dernièrement dans le pays à l'encontre de ce que l'on appelle l'airpocalypse.

En février, un groupe de 20 artistes de Pékin portant des masques anti-poussière gisaient sur le sol et faisaient les morts dans un parc devant le Temple du Ciel.

En mars, des artistes indépendants dans la ville méridionale de Changsha ont tenu un simulacre de funérailles pour ce qu'ils ont imaginé comme la mort du dernier citoyen de la ville en raison du smog.

"Si le smog ne peut être efficacement nettoyé, tout ce qui nous restera, c'est la mort", a déclaré l'artiste Shao Jiajun.

Dernièrement Chen Guangbiao, un magnat de recyclage qui a brièvement fait les manchettes avec son plan avorté d'acheter le New York Times, a vendu de l'air frais en conserve pour 3 dollars l'unité sur le site de vente en ligne Taobao. 

__________________________________________________________

Source(s) : Chine Informations, le 11.04.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire