Un traiteur de luxe, ne pouvant plus livrer sa commande à cause de la neige et refusant de jeter tant de bonne nourriture à la poubelle, décide de livrer un refuge pour personnes démunies


Raclette à volonté, saumon poêlé ou encore tataki de bœuf : les résidents d’un centre d’aide aux personnes démunies ont été gâtés, ce jeudi soir ! Après l’annulation d’un de ses clients à cause de la neige, Mathieu Bernardon, patron du Traiteur du Marais, a décidé qu’au lieu de jeter toute la bonne nourriture qu’on lui avait commandée, il allait plutôt livrer son buffet à un foyer du IXe.

La neige, de retour ce vendredi sur une large partie de la France, a apporté avec elle de véritables scènes de chaos dans les villes et les régions les moins habituées à ce type de climat. Mais indirectement, la vague hivernale a également délivré une solide dose de bonheur aux résidents d’un foyer pour nécessiteux à Paris !

Mathieu Bernardon, un traiteur haut de gamme, a eu une idée de génie lorsque l’un de ses clients a décidé d’annuler sa commande à cause des conditions météo, rapporte Le Parisien : se retrouvant avec « plein de nourriture sur les bras », il a décidé qu’au lieu de tout jeter, il allait livrer le centre d’hébergement pour personnes démunies le plus proche !

Résultat : rien n’a été gaspillé, et au contraire, la commande a pu faire des heureux : pour un soir, les personnes hébergées par le centre ont été traitées comme des grands princes.

Salade agrumes et crevettes, tataki de bœuf, saumon poêlé acidulé, et pour finir, tarte au citron meringué… ainsi que « tous les ingrédients d’une raclette » : c’est un véritable menu de fêtes qui est venu régaler les papilles des résidents du centre d’hébergement du IXe arrondissement de la capitale !  Au total, ce sont 70 repas qui ont pu être servis à ces pensionnaires, probablement aussi surpris que ravis par ce traitement de luxe soudain.

Si les heureux convives peuvent remercier la neige, le traiteur et les clients frileux, ils peuvent également tirer leur chapeau à la communauté Twitter : en effet, c’est après un appel lancé sur le réseau social que Mathieu Bernardon, dont le message a été retweeté plusieurs milliers de fois, a été mis en contact avec l’association caritative « Equoevento Paris ».

À l’origine né à Rome, en , cet organisme dispose aujourd’hui de différentes antennes un peu partout en . Le projet Equoevento, dont le mot d’ordre est « du gaspillage au partage », a fait de la lutte anti-gaspi son cheval de bataille. Les bénévoles se chargent de dégoter puis de récupérer les surplus alimentaires des traiteurs, des banquets de mariages et autres buffets d’entreprise, pour les redistribuer dans la demi-heure à des associations d’aide aux personnes en difficulté. Généralement, Equoevento récupère les petits fours restants à la fin des évènements, et font ensuite le lien avec les associations… mais cette fois, ils ont pu mettre la main sur une commande complète, une véritable aubaine !

Mathieu Bernardon, de son côté, a gardé contact avec Equoevento, et envisage désormais de s’engager à plus long terme avec l’association, pour récupérer les surplus de ses commandes. 

Alors, vous qui pestez à cause du froid et de la glace sur les routes et les trottoirs, vous qui râlez à cause des transports bloqués et  la flambée du prix des Uber, dites-vous que grâce à la neige, pour une fois, des personnes en difficulté ont pu manger comme des rois !

 

Source : Demotivateur

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire