Rappel et récapitulatif : Élections européennes


Le 25 mai, se tiendront dans l’État français les élections des députés au Parlement européen. 

parlement-strasbourg– Le Parlement européen de Strasbourg est une baliverne de démocratie et l'Union européenne une vaste imposture ; très largement fantasmée qu'il s'agisse de la glorifier comme un "avenir radieux" de paix et d'amour entre les Peuples ou d'en faire la cause de tous les malheurs de notre temps. En réalité, l'UE n'a d'existence réelle que comme paravent lorsqu'il s'agit de briser en miettes les modestes conquêtes sociales du siècle dernier (cible d'à peu près tous les traités conclus), d'organiser la coopération policière contre les militant-e-s démocratiques et révolutionnaires (mandat d'arrêt européen) ou contre les prolétaires néocolonisé-e-s qui tentent de venir en récupérer un peu de ce qu'on leur a volé dans leurs pays, ou encore de coopérer diplomatiquement et militairement pour le pillage impérialiste en (12), en (345) et dernièrement en (dans un bain de sang effroyable perpétré par les hordes néo-nazies). L'UE n'est rien d'autre qu'un outil du Grand Capital EUFOR Althea(bourgeoisie monopoliste)des États qui pilotent la "construction", en premier lieu le "couple" franco-allemand, pour dominer et exploiter les petits pays (de l'Est et des Balkans, Grèce, , , "") et au-delà le "Tiers-monde" ; et pour "peser" sur la scène internationale face aux puissances-continents (États-Unis, , ).

– Nous appelons donc le Peuple occitan et tous les Peuples prisonniers de l'entité "France" au des élections européennes du 25 mai prochain, ce qui ne signifie pas la pêche à la ligne mais un  ACTIF et MILITANT : faire en sorte autour de soi, par tous les moyens, que le plus de personnes possibles s'abstiennent et (surtout) comprennent le pourquoi de cette abstention sur une ligne progressiste-révolutionnaire ; ou mieux encore : se rendre et faire se rendre aux urnes pour y déposer un bulletin NUL porteur d'un clair message révolutionnaire ; message que l'on peut rédiger soi-même ou imprimer sur internet (tracts d'organisations révolutionnaires rejetant le scrutin). Plus frappant encore pour les esprits seraient, si c'est trouvable, des photos de personnes suicidées 10299172 813884311973362 2891681924930624601 npour cause d'"austérité" (en Grèce, en " ou ailleurs), ou pourquoi pas des victimes carbonisées de la Maison des Syndicats à Odessa. Bref : à votre imagination ! C'est là la seule réponse authentiquement révolutionnaire à cette mascarade quinquennale de démocratie. La gauche radicale trotskyste (NPA, LO), qui se présente comme à l'accoutumée, tout en qualifiant correctement (pour citer le NPA) l'Union européenne de "machine de guerre contre les salaires, machine bureaucratique destinée à servir les multinationales et la finance" et son Parlement de "façade démocratique sans pouvoir, sinécure pour politiciens qui ne vous représentent pas", appelle les masses populaires aux urnes afin de "dire que nous ne sommes pas dupes, que nous ne nous laisserons pas faire, que nous voulons prendre nos affaires en main, dire notre opinion"Nous ne partageons absolument pas ces illusions électoralistes.

– Nous émettons un bémol à cette consigne pour la circonscription Ouest où se présente une liste "Pour une Europe des Peuples et des Travailleurs" emmenée par le NPA (Pierre Le Ménahès) et (surtoutBreizhistance, organisation progressiste de libération bretonne avec laquelle nous entretenons des rapports cordiaux. Cela signifie que nous apprécierons positivement les votes se portant sur cette liste, comme expression d'un terreau et social fertile et d'une volonté positive d'en finir avec la France ; même si notre position de principe est plutôt celle de l'organisation corse A Manca : "L’heure n’est donc plus à considérer comme légitime ce modèle de construction européenne. Nous savons désormais qu’il vide de sa substance la démocratie dont il NPA-Bzhistancene cesse pourtant de se réclamer. (…) de manière encore larvée, le monde du travail commence à comprendre que le modèle prétendument démocratique des élections est un leurre. (…)Force est de constater que les travailleurs rejettent ce système.(…) Nous appelons les travailleurs, les chômeurs, les retraités et l’ensemble de celles et ceux que ce système écrase à ne pas participer aux prochaines élections européennes"Il n'y aura pas d'autres listes (ou candidats sur des listes NPA ou autres)de (appelons-la ainsi) la gauche révolutionnaire d'affirmation des Peuples en Hexagone : A Manca ne se présente pas comme nous venons de le voir, Libertat! (Occitanie) non plus, etc. Les "régionalistes" réformistes (et très fana-UE) de Régions & Peuples solidaires se présentent dans les circonscriptions Sud-Est (liste Alfonsi), Ouest (c'est essentiellement l'UDB), Massif central-Centre (pour l'Auvergne et le Limousin occitans), Sud-Ouest (liste "Euskadi Europan" du PNV-EAJ) et Île-de-France (pour les "expatriés" dans la capitale). Il y aura également une liste du PNO (classable au centre-droite, "Occitanie pour une des Peuples" de Martine Gros) et une candidate du Partit occitan (centre-gauche) sur la liste Bové () en circonscription Sud-Ouest ; ainsi que la liste "Nous te ferons Europe !" du "bonnet rouge" Christian Troadec dans l'Ouest (son Mouvement Bretagne et Progrès de centre-centre-gauche associé au Parti breton de centre-droite). Nous ne lèverons évidemment pas la consigne générale de boycott en faveur de ces forces autonomistes bourgeoises, social-libérales (voire libérales tout court) et européistes. Nous avons là ce qu'il reste de bourgeoisies nationales conscientes de l'être, infimes en dehors de la Corse et à la rigueur de l'Alsace ou de la pointe bretonne, et comptant (à tort) sur le renforcement de l'UE pour desserrer un peu l'étau bleu-blanc-rouge qui pèse sur elles. Nous en observerons toutefois les résultats à titre de données factuelles.

– Nous alertons vivement, même si c'est sans doute peu utile concernant nos lecteurs/trices, sur le nécessaire et implacable rejet des listes "souverainistes" (cette année : le bien sûr mais aussi "Debout la France !" soutenue par Dupont-Aignan, plus ou moins De Villiers etc. ainsi que l' d'Asselineau). Il n'est guère besoin de faire un  concernant le FN, mais les autres forces "souverainistes" sont elles9782755401998 aussi du même acabit et, depuis 1999 en tout cas, si les élections européennes accordent généralement des scores plutôt faibles au , elles voient régulièrement des "cartons" de ce type de listes. Nullement "antisystèmes", sur la question de l'UE ces forces ne sont quel'expression de la contradiction du Grand Capital bleu-blanc-rouge entre sa nécessité vitale européenne et ses intérêts spécifiques de grande puissance mondiale (membre du G7, du Conseil de Sécurité de l' etc.). Sur les autres questions, ce sont des fascistes qui se répandent en appels à la dictature terroriste ouverte sur Boulevard Voltaire, Riposte laïque ou Égalité et Réconciliation ; de surcroît extrêmement hostiles à toute affirmation démocratique de nos Peuples niés.

Non moins illusoires, pour demeurer dans le champ de la "démocratie" bourgeoise, sont les discours sociaux-démocrates prônant une "Europe sociale" et/ou de redonner aux États une certaine latitude protectionniste (typiquement le Front de Gauche mais aussi certain courants du PS, autour d'Arnaud Montebourg etc.). Ce ne sont là que les ultimes avatars du bon vieux " à visage humain" keynésien ; et ils dégoulinent très souvent, eux aussi, d'idéologie jacobino-républicarde putride (67)…

En dernière analyse, à la question "plus de démocratie, de niveau de vie et de solidarité" (n'étant pas encore capables, pour l'essentiel, de formuler cela par "socialisme"), nous avons grosso modo aujourd'hui une moitié des masses populaires qui répond par "plus d'Europe, plus d'ouverture sur le monde" et une autre moitié par "plus de France". Ce sont là deux "solutions" dictées par la bourgeoisie, chacune par une fraction du Grand Capital BBR ; deux "solutions" auxquelles les communistes doivent opposer leur voie révolutionnaire de sortie de la crise générale du .

Ces quatre points posentà notre sensles choses de manière suffisamment claire.

Lo Comitat

__________________________________________________________

Source(s) : Servir le Peuple, le 14.05.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire