Policiers en colère saisit le CSA pour dépôt de plainte contre la rédaction de France 2


Suite au lynchage de nos collègues à Champigny-sur-Marne, le syndicat Police – Policiers en colère saisit le CSA pour dépôt de plainte contre la rédaction de  2

Monsieur Le Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel,

Lors du 20h du 1er janvier 2018 sur , la rédaction a décidé de ne pas diffuser la montrant nos collègues se faisant lyncher à Champigny-sur-Marne dans la nuit de la Saint-Sylvestre.

Le syndicat Police – Policiers en colère considère le choix de la chaîne de service public comme étant contraire à la déontologie de cette profession.

La non-diffusion de cette est de nature à tromper l’opinion publique en minimisant la gravité des faits et la réalité de la subie quotidiennement par nos collègues ; le poids des mots et le choc du son et des images.

Monsieur Le Président Schrameck, j’attire votre attention sur l’iniquité de traitement entre l’affaire de Champigny-sur-Marne et l’affaire dite « Théo » dans laquelle une supposée montrer des violences commises par des policiers sur un jeune de banlieue issu de l’immigration a été diffusée sans aucune précaution ni prudence par toutes les rédactions, y compris .

L’argument fallacieux qu’utilisera probablement la rédaction de pour justifier son choix de censure de cette vidéo, sera de dire sa volonté de ne pas encourager les violences contre les policiers en montrant de telles images.

Or, cet argument ne résiste pas à l’examen. Pour comprendre notre société, si l’opinion publique a besoin de voir la vidéo de l’interpellation musclée de « Théo », elle a tout autant besoin de voir la réalité du lynchage de nos collègues par le son et l’image pour comprendre la problématique sécuritaire à laquelle est confrontée notre Nation.

C’est pourquoi Police – Policiers en colère dépose plainte auprès du CSA contre 2 pour cette censure de nature à désinformer l’opinion publique.

Recevez, Monsieur Le Président Schrameck, l’expression de mes salutations les plus cordiales.

Michel Thooris, secrétaire général de France Police – Policiers en colère.

Voir aussi : Une policière tabassée au sol : à Champigny, le réveillon du Nouvel An dégénère 

 

Sources : France PoliceSyndicat France Police /

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire