Mistral : La Russie presse la France de se décider 1


La accentue sa pression sur la France, à trois semaines de la date initialement prévue pour la livraison du premier navire Mistral, construit à Saint-Nazaire.
 

« La France doit se décider ou rendre l'argent », a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Loukachevitch. Selon lui, « la situation est simple : il y a des contrats qu'il faut remplir. Si la partie française a de nouvelles variantes, il faut en parler et ne pas utiliser la méthode du mégaphone diplomatique ». Le mois dernier, François Hollande a annoncé qu'il trancherait fin octobre la question de la livraison du navire, en fonction de la situation en . Le contrat signé avec la porte sur deux navires militaires, le Vladivostok et le Sébastopol, pour un montant total d'environ 1,2 milliard d'euros.

Lire aussi : 

Crise en Ukraine : La France ne livrera pas les navires Mistral à la Russie dans le contexte actuel

Contrat Mistral suspendu par Paris : Washington salue une sage décision

 
 

__________________________________________________________

Source : Ouest-France, le 09.10.2014

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Mistral : La Russie presse la France de se décider