Mistral : La Russie presse la France de se décider 1


La Russie accentue sa pression sur la France, à trois semaines de la date initialement prévue pour la livraison du premier navire Mistral, construit à Saint-Nazaire.
 

 

 

 

 

 

« La France doit se décider ou rendre l'argent », a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Loukachevitch. Selon lui, « la situation est simple : il y a des contrats qu'il faut remplir. Si la partie française a de nouvelles variantes, il faut en parler et ne pas utiliser la méthode du mégaphone diplomatique ». Le mois dernier, François Hollande a annoncé qu'il trancherait fin octobre la question de la livraison du navire, en fonction de la situation en Ukraine. Le contrat signé avec la Russie porte sur deux navires militaires, le Vladivostok et le Sébastopol, pour un montant total d'environ 1,2 milliard d'euros.

 

Lire aussi : 

Crise en Ukraine : La France ne livrera pas les navires Mistral à la Russie dans le contexte actuel

Contrat Mistral suspendu par Paris : Washington salue une sage décision

 
 

__________________________________________________________

Source : Ouest-France, le 09.10.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Mistral : La Russie presse la France de se décider