Liban : Racisme aigu : Pour avoir réclamé son salaire, une jeune ivoirienne a été poussée du sixième étage d’un immeuble


Un drame s’est produit à Asharfir, un quartier de la ville de Beyrouth au , le mardi 1er Juillet 2014. Une jeune fille d’une vingtaine d’années de nationalité ivoirienne, dit-on, y a trouvé la mort dans des circonstances dramatiques.

Cette jeune expatriée dont l’identité n’a pas été dévoilée aurait quitté sa Côte d’Ivoire natale depuis des années pour aller travailler comme servante au , selon les informations en notre possession.

Elle n’a jamais imaginé que loin des siens,elle connaîtrait un tel sort. Son aventure a tourné au drame depuis le mardi 1er juillet 2014.

Les informations rapportées par Migguinawa Hamann, un jeune Camerounais, via son mur Facebook qui les tiennent de sa sœur voisine à la victime, soutiennent que la fille aurait été poussée du 6ème étage d’un immeuble à Asharfir par son patron. Elle lui réclamait son salaire. Et l’homme qui ne l’attendait pas de cette oreille, l’aurait poussée sous l’effet de la colère. Sa chute lui sera fatale.

« Je voudrais tout d’abord demander à mes sœurs Camerounaises qu’on va toujours leur promettre le paradis dans ce pays, mais sachez qu’une fois là-bas, c’est l’enfer car les filles sont torturées tout le temps», averti Migguinawa Hamann.

Cette pratique est beaucoup courante en  noire, où des jeunes filles souvent désœuvrées se font embarquer dans des voyages, avec l’accord de certains parents, sans savoir ce qui les attendent en lieu et place du paradis qu’on leur a promis.
Voici bien une triste fin qui devrait interpeller .

__________________________________________________________

Source : Air du Mboa / Par Armel DJATCHE, le 04.07.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire