Les mercenaires américains de l’ex Blackwater en Ukraine, selon un journal allemand


Selon le journal allemand Bild am Sonntag, environ 400 mercenaires de l’entreprise américaine Academi (ex-Blackwater) opèrent en aux côtés des soldats et de la police ukrainienne, où ils coordonnent des opérations de guérilla contre les séparatistes pro-russes autour de l’enclave de Slaviansk.

«Des centaines de combattants d’élite américains coordonnent les opérations de guérilla en », écrit le plus important journal allemand du dimanche, disant s’appuyer sur des informations du le Service fédéral de renseignement (BND), le service de renseignement extérieur du gouvernement fédéral allemand, placé sous la tutelle du Chancelier fédéral.

En , Blackwater s’était fait une réputation douteuse, avait perdu la licence et a dû changé de nom.

Connus pour sa brutalité le groupe de mercenaires fondé par d’anciens soldats d’élite américains s’est battu pour les États-Unis en et en . En Irak, selon des des documents dévoilés par Wikileaks, ils auraient torturé et assassiner des civils.

L’incident le plus spectaculaire a eu lieu en septembre 2007, lorsque les mercenaires de Blackwater ont attaqué un convoi qui leur paraissait suspects tuant 17 personnes, dont des femmes et des enfants, qui se rendaient une fête de mariage.

Blackwater était également responsable de la protection des militaires de haut rang, des hommes politiques et des diplomates en Irak. Ses hélicoptères noirs qui survolaient quotidiennement Bagdadb avec une porte toujours ouverte et un mercenaires en uniforme militaire une mitrailleuse à la main sont devenus légendaires.

Après la révocation de sa licence en Irak, la société a changé son nom pour Xe Services et déplacé ses principales activités en . En 2011, elle a pris le nom d’Academi.

En 2012, l’entreprise a aussi dû payer une amende de 7,5 millions de dollars pour exportation illégale d’armements.

C’était la première fois, lors de la guerre en Irak, l’Amérique avait «sous-traité» de grandes parties du militaire et transféré à diverses entreprises privées, ce qui avait donné lieu à plusieurs cas d’abus et de torture.

__________________________________________________________

Source(s) : 45enord, le 11.05.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire