Le FMI juge la dette française inquiétante et appelle Macron à réduire la dépense publique

Dans un rapport, le s’inquiète du niveau de la dette française qui s’élève à plus de 98% du PIB hexagonal et estime que le pays devrait réduire ses dépenses. 

Le diagnostic est sans appel. Le Fonds monétaire international a appelé ce lundi la France à “procéder à un effort budgétaire structurel ambitieux”, en clair à se serrer la ceinture, afin de réduire sa dette publique, jugée “trop élevée”  et “inquiétante”.

“Pour concilier les priorités du gouvernement et la réduction de la dette, il est nécessaire de consentir un effort considérable du côté des dépenses”, estime le dans un rapport sur l’état et les perspectives de l’économie française.

Bien qu’en légère baisse (-0,3%) au quatrième trimestre 2018, la dette publique française s’établit à 2.315,3 milliards d’euros, soit 98,4% du PIB hexagonal. Et surtout, sur un an, elle a augmenté de 2,5%.

Le FMI note que la croissance française, si elle a ralenti, reste “résiliente et riche en emplois” grâce notamment aux réformes mises en oeuvre ces dernières années sur le marché de l’emploi et la fiscalité.

La croissance française solide mais trop de dépenses

L’institution pilotée par Christine Lagarde s’en tient à ses prévisions de croissance pour la France publiées en avril, à savoir 1,3% attendu pour cette année et une stabilisation autour de 1,5% à moyen terme.

Après avoir salué l’an passé les “progrès impressionnants” réalisés par la France depuis l’élection d’, le FMI insiste sur la nécessité d’achever, voire renforcer, les réformes prévues pour accélérer la croissance de l’économie à long terme.

Il estime en particulier que des réformes supplémentaires sont nécessaires sur la dépense publique “pour assurer que la réduction en cours de la charge fiscale puisse s’inscrire dans la durée et que la dette publique soit placée sur une trajectoire clairement à la baisse”.

Source : BFMTV

Laissez un commentaire