Jérôme Kerviel, détenu “sympathique” de Fleury-Merogis

L'ex-trader est incarcéré depuis deux mois à Fleury-Merogis. Malgré la sympathie qu'il y a inspiré, il a déposé une demande d'aménagement de peine.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En seulement deux mois, Jérôme Kerviel s'est attiré la sympathie de tous à Fleury-Mérogis. Un détenu exemplaire, poli, respectueux, résument ses gardiens. "On se rend bien compte qu'il est le dindon de la farceil n'a rien à faire ici", dit un surveillant.

Quartier d'isolement

L'ex-trader est incarcéré au quartier d'isolement, procédure obligée pour les détenus très médiatique, afin d'assurer leur sécurité. Il y dort seul et fumerait "comme un pompier", raconte un fonctionnaire.

Jérôme Kerviel est plutôt solitaire, même pendant les promenades. Mais il lui arrive de discuter avec un autre détenu très médiatique : Abdelhakim Dekar, le tireur fou de Paris, qui a grièvement blessé un photographe de Libération en novembre dernier.

"Soucieux"

De l'extérieur, Jérôme Kerviel reçoit de nombreux courriers, notamment de la part de son comité de soutien. Mais il écrit peu.

Mais ces derniers temps, il avait l'air "soucieux", confie l'un de ses gardiens. Notamment à propos de sa demande d'aménagement de peine, qui lui permettrait d'effectuer sa condamnation à l'extérieur, avec un bracelet électronique.

 

__________________________________________________________

Source : RTL / Par Cindy Hubert, le 10.07.2014Relayé par Meta TV

Laissez un commentaire