Jambons d’exception, pour le meilleur et pour le pire


Bellota, Pata negra, Serrano, Parme, San Daniele… Plus que des jambons, des produits gastronomiques exceptionnels. Mais depuis deux décennies, ces aliments ont vu leur prix baisser et leur  grimper en flèche.

 

Ces jambons « d'exception » préparés de manière traditionnelle 
par des amoureux du goût côtoient ainsi des jambons
commercialisés par des entreprises plus « opportunistes » qui 
surfent sur ce marché et dont les critères de fabrication sont bien 
différents.

Comment peut-on expliquer la différence de prix entre un 
jambon « d'exception » vendu moins de 10 euros le kilo en grande surface et 150 euros le kilo chez un commerçant spécialisé ? 

S'agit-il des mêmes produits ? Comment reconnaître l'original de sa pâle copie ? 

Comment un produit d'excellence est-il devenu un produit de 
grande ? La mode de la « Pata negra » va-t-elle 
avoir raison de l'authenticité et la qualité du « jambon d'exception » ?

Pourquoi le jambon « Serrano » ou le jambon « d'Aoste » sont-ils 

des appellations « fourre-tout » voire trompeuses qui ne 
correspondent ni à un cahier des charges de production particulier, ni à une origine géographique précise ?

Comment la globalisation de l'économie a-t-elle déplacé des unités de production de jambon aux méthodes très contestables, à l'Est de l', en ou en Hongrie, et désormais en ou en ?

Mais aussi qu'est-ce qu'un jambon qui a du goût ?

Autant de questions auxquelles ce tente de répondre
 

________________________________________________________
Source(s): poemeFrancais / YouTube / France 5 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire