Gouvernement : plusieurs ministres millionnaires 1   Mis à jour


C’est la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui possède le patrimoine le plus élevé, estimé à plus de 7,5 millions d’euros par la HATPV. 

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui a publié vendredi les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement, a révélé que plusieurs ministres étaient millionnaires, parmi lesquels Muriel Pénicaud, et Françoise Nyssen.

Une maison dans les Hauts-de-Seine pour Pénicaud. Selon les documents mis en ligne, la ministre du Travail, qui l’été dernier avait été critiquée pour une plus-value réalisée sur des actions Danone du temps où elle était DRH du groupe, a un patrimoine de plus de 7,5 millions d’euros. Muriel Pénicaud est notamment propriétaire d’une maison dans les Hauts-de-Seine d’une valeur estimée à 1,3 million d’euros, et d’une maison dans la Somme valant 340.000 euros. Le total de ses contrats d’assurance vie, instruments financiers, comptes courants et produits d’épargne atteint quelque 5,9 millions d’euros. La HATVP avait déjà révélé en juillet que Muriel Pénicaud avait perçu au total 4,74 millions d’euros net de 2012 à 2014, alors qu’elle était directrice des ressources humaines chez Danone.

Hulot et les royalties d’Ushuaïa.Nicolas Hulot a, lui, un patrimoine de plus de 7,2 millions. Le ministre de la Transition écologique a déclaré une maison de plus de 300 mètres carrés en Corse estimée à plus d’un million d’euros, ainsi que plusieurs autres biens immobiliers en Côte d’Armor et en Savoie dont il est co-propriétaire, d’une valeur totale de 1,9 million. A cela s’ajoute sa société Eole, qui encaisse ses droits d’auteurs et les royalties des produits dérivés Ushuaïa et dont la valeur est estimée à 3,1 millions d’euros, tandis que le total de ses contrats d’assurance vie, instruments financiers, comptes courants et produits d’épargne atteint environ 1,17 million d’euros.

Edouard Philippe beaucoup moins argentéFrançoise Nyssen, ministre de la Culture et ancienne patronne des éditions Actes Sud, déclare pour plus de 600.000 euros de biens immobiliers, et 4 millions d’euros pour sa société arlésienne. La plupart des autres ministres sont beaucoup moins prospères. Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré un appartement parisien dont il est copropriétaire (à 50%) évalué à 1,25 million d’euros, et un appartement en Seine-Maritime dont il est également copropriétaire (à 20%) d’une valeur de 400.000 euros. Le total de ses contrats d’assurance vie, instruments financiers, comptes courants et comptes épargne atteint environ 56.000 euros, et il doit également rembourser un emprunt immobilier de quelque 336.000 euros. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire affiche pour sa part des parts d’une société civile évaluées à 1,5 million d’euros et quelque 168.000 euros de placements financiers.

Muriel Pénicaud : “Historiquement, le Code du travail a été conçu pour et par les grandes entreprises et les syndicats”

“Tout sauf humaine” : Muriel Pénicaud vue par des salariés de Business

 

Qui est Muriel Pénicaud, la ministre qui a écopé de la mission la plus périlleuse du quinquennat ? Son sens du dialogue est loué même par les syndicats, mais “Complément d’enquête” a parlé avec ceux qui l’ont eue pour patronne. Ils ne sont pas forcément de cet avis… Extrait.

Si Muriel Pénicaud a été nommée ministre du Travail, c’est aussi pour un sens du dialogue que louent même les syndicats. Juste avant d’entrer au gouvernement, l’ancienne directrice des ressources humaines de Danone a été directrice générale de Business . Mais à l’agence publique qui aide les entreprises françaises à exporter, tout le monde ne garde pas un bon souvenir du règne Pénicaud. Extrait de “Complément d’enquête”.

Une dizaine d’employés de l’ (qui en compte 1 500 dans le monde) ont accepté de parler à “Complément d’enquête” sous couvert d”anonymat. Au téléphone, une salariée évoque les dépressions et arrêts maladie de collaborateurs sous pression : “Elle fait des ressources humaines, mais elle est tout sauf humaine. Ici, elle a traité les gens extrêmement mal.” Une autre collaboratrice parle de harcèlement, de coups de fil à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. “Elle voulait que les gens soient disponibles en permanence”, confie un troisième.

Un étouffé ?

“Il y a eu beaucoup de départs de gens très compétents, parce qu’ils ne pouvaient pas travailler avec elle”, confirme Jean-Paul Bacquet, ex-président de Business et ancien député PS, qui pointe un “autoritarisme très surprenant”. Les syndicats maison critiquent sa gestion d’une poigne de fer, alors qu’elle est chargée de mettre en œuvre une fusion délicate.

L’ancienne DRH aurait même menacé de porter plainte pour harcèlement. La direction a annoncé fin août 2017 avoir mis mis la main à la poche pour éviter un procès – un arrangement qui a choqué les salariés. Interrogée par Rola Tarsissi, Muriel Pénicaud invoque “le respect de la vie privée” de son ancienne DRH, qui aurait des problèmes de santé.

Patrimoine : 14 membres du gouvernement sur 39 sont millionnaires

Le gouvernement au complet, à Paris, le 17 février 2016 ©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Tel est l’enseignement principal que l’on peut tirer de la dernière mise à jour des chiffres de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales Jean-Michel Baylet est, selon les chiffres communiqués dans sa déclaration de situation patrimoniale, le plus fortuné.

Patron de presse et copropriétaire du journal régional La Dépêche du Midi, il possède aussi deux maisons dans le Sud-Ouest, des voitures de collection, des motos, ou encore des œuvres d’art, pour un patrimoine déclaré de plus de 8 millions d’euros. Au total, 14 membres du gouvernement sont millionnaires.

On y retrouve en ordre décroissant et après Jean-Michel Baylet : Jean-Marie Le Guen (estimation : 4,1 millions d’euros), André Vallini (2,9), Michel Sapin (1,9), Juliette Méadel (1,8), Audrey Azoulay (1,8), Thierry Braillard (1,7), (1,6), Jean-Marc Ayrault (1,5), Marisol Touraine (1,4), Christian Eckert (1,3), George-Pau Langevin (1,3), Clotilde Valter (1,2), et (1,2). Le ministre de l’ est assujetti avec son épouse à l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune). Il possédait début 2014, avant la vente de son appartement, un patrimoine estimé à 156.000 euros, ce qui le plaçait parmi les moins fortunés du gouvernement. Après une rectification du ministre, il est également impossible de déterminer avec exactitude le montant actuel de son patrimoine, les chiffres publiés étant partiels.

De l’autre côté du classement, Emmanuelle Cosse (26.800 euros) et Harlem Désir (48.400). Quant au patron de Matignon, le patrimoine du Premier ministre s’élevait début 2014 à 96.000 euros, un montant qui devrait être revu à la baisse, M. Valls ayant vendu l’un de ses deux appartements moins cher que sa valeur estimée (243.000 euros contre 284.000). La HATVP est […]

 

Sources : Le Point / Europe1 / Orange / AFP / RTL / Francetv Info /

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire