Des chercheurs Russes veulent concrétiser la tour de Tesla pour le transfert d’énergie sans fil

était sans doute l’un des plus grands inventeurs et visionnaire du début du 20e siècle, et des années après sa mort, ses visions se réalisent peu à peu. La prochaine en vue pourrait ainsi être la transmission d’énergie sans fil.

Les travaux de  ont largement aidé au développement des systèmes d’ électrique que nous utilisons au quotidien, mais sa plus grande ambition était de développer un moyen permettant de transmettre la puissance électrique sans fil.

Nikola Tesla

Le scientifique était alors allé jusqu’à assembler une énorme tour ( Tour de Tesla, ou de Wardenclyffe) afin de démontrer qu’il était possible de proposer une diffusion sans fil transatlantique d’énergie et de télécommunications. Malheureusement, la tour n’a jamais été totalement opérationnelle et a été démolie en 1917.

Mais le projet renait actuellement sous l’initiative de chercheurs russes qui souhaitent reprendre les technologies développées par Tesla en les associant aux découvertes et aux moyens modernes. Ils viennent ainsi de lancer une campagne de financement pour concevoir un prototype fonctionnel de tour de Tesla.

Leonid et Sergey Plekanov sont diplômés de l’institut de physique et de de Moscou ( MIPT) et ont passé plusieurs années à étudier les travaux et brevets de Nikola Tesla tout en conduisant leurs propres expériences en parallèle. Ils sont actuellement convaincus que Tesla était sur le point de concrétiser son rêve et que son projet inachevé d’un transfert d’énergie sans fil à longue distance est vraiment possible.

Le premier objectif du projet sera de réussi à construire une version moderne de la tour de Wardencliffe telle que décrite par Tesla, et c’est vers indiegogo que les chercheurs se sont tournés pour tenter de financer l’étape qui nécessite 800 000 $ de fonds.

www.youtube.com/embed/L4fJWE3rnt4

D’après Leonid et Sergey Plekanov, le monde entier pourrait être alimenté par une ferme solaire dont la surface serait d’un peu plus de 100 000 km². Mais puisqu’il est difficile d’obtenir des rendements suffisants dans les zones peu ensoleillées, il faudrait alors disposer d’un moyen permettant de transférer cette énergie aux quatre coins du globe, et disposer d’un moyen sans fil permettrait de réduire significativement les coûts d’acheminement, mais aussi de s’assurer que l’énergie produite soit réellement accessible partout.

__________________________________________________________

Source(s) : Dvice Génération Nouvelles Technologies / Par Mathieu M, le 22.06.2014

Laissez un commentaire

2 commentaires sur “Des chercheurs Russes veulent concrétiser la tour de Tesla pour le transfert d’énergie sans fil”