Ces Français indésirables en Belgique


Ils sont menacés d'expulsion en raison de la "charge déraisonnable" qu'ils feraient peser sur le système d'aide sociale belge.

De plus en plus de ressortissants de l'Union européenne, dont de nombreux citoyens français, sont expulsés de , même après un long séjour dans le royaume. La raison : la "charge déraisonnable" qu'ils feraient peser sur le système d'aide sociale belge, faute de moyens suffisants de subsistance.

Ces expulsions de ressortissants européens ont explosé au cours de ces dernières années. En 2010, à peine 343 citoyens de l'UE avaient été expulsés de . En 2011, leur nombre est passé à 989 et a ensuite doublé en 2012, avec 1 918 expulsions. Il atteignait déjà 1 130 en août 2013. Parmi ces expulsés récents, 133 Français.

Car une directive européenne de 2004 sur la libre circulation des citoyens européens autorise chaque État-membre à mettre un terme aux aides sociales d'un citoyen européen, dès lors qu'il constitue "une charge déraisonnable" pour le système d'aide sociale du pays qui l'accueille, et à le renvoyer dans son pays d'origine, au-delà du droit accordé à tout citoyen européen de séjourner dans n'importe quel pays de l'UE pendant trois mois.

La secrétaire d'État belge chargée de l'Asile et de la Migration, Maggie De Block, a décidé d'appliquer à la lettre cette loi européenne. Cette libérale flamande est désormais l'une des ministres les plus populaires du gouvernement d'Elio Di Rupo en raison de sa fermeté affichée sur les questions d'asile et d'immigration. Ces expulsions divisent pourtant la classe et plus largement la société belge.

__________________________________________________________

Source(s): f2bruxelles / YouTube / Francetv info, le 23.01.2014 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire