Arctique : Le Canada prêt à utiliser la force contre la Russie


Inquiet par l’expansion militaire russe en Arctique, le ministre des Affaires étrangères John Baird se dit prêt à défendre les intérêts canadiens dans la région en utilisant la force si besoin alors que son chef, Stephen Harper, devant les militaires canadiens sur l’île de Baffin, déclare avec emphase que le Canada doit être prêt à répondre à d’éventuelles incursions de Moscou dans la région.

 

 

 

La présence militaire grandissante de la Russie dans l’Arctique inquiète et le Premier ministre Stephen Harper,  qui avait déclaré la semaine dernière au deuxième jour de son voyage annuel dans le Nord canadien que le Canada ne devrait surtout pas être complaisant à ce propos, a remis ça aujourd’hui quand, dans un discours aux accents nationalistes prononcé devant les troupes participant à l’opération annuel NANOOK 2014,  le plus important exercice des Forces armées dans cette région, il a parlé de la façon dont le Canada ne devait jamais baisser la garde face à l’impérialisme russe grandissant.

Faisant écho aux propos de son chef, le ministre Baird a pour sa part déclaré au journal Berlingske, après une discussion politique avec son hôte danois, le ministre des Affaires étrangères Martin Lidegaard. «Nous sommes profondément inquiets et prêts à promouvoir et à protéger la souveraineté du Canada dans l’Arctique. C’est une priorité stratégique pour nous. Quand il s’agit de la militarisation, nous préférons désamorcer le conflit, mais il est clair que nous pouvons protéger notre souveraineté».

Les Russes ont «lancé» une nouvelle course aux armements dans l’Arctique. La Russie est dans le processus de renforcement de sa défense aérienne et envisage de nouvelles bases navales dans le Grand Nord.

Selon le ministre Baird, il y a «des provocations russes dans l’Arctique depuis des décennies». «Nous appelons une fois de plus les pays du Conseil de l’Arctique à s’asseoir et résoudre les problèmes de manière constructive», a déclaré le ministre.

Depuis quelques années, le Canada a lui-aussi renforcé sa présence militaire en Arctique avec les Opérations NANOOK, NUNALIVUT et NUNAKPUT. L’Opération NANOOK 2014 est d’ailleurs en cours.

 

__________________________________________________________

Source : 45enord.ca / Par Nicolas Laffont, le 26.08.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Autres articles Meta TV

Laissez un commentaire