Conférence de Pierre Hillard, le 29 juin 2014 à Montréal 1


Selon , le but de l’Union européenne n’est pas la création d’une  unie mais d’un bloc euro-atlantique avec l’Amérique du Nord. Il cite le cas de Richard de Coudenhove-Kalergi, un des premiers fédéralistes européens, qui affirmait déjà la volonté de créer une « Union atlantique », l’Angleterre faisant le pont entre l’ et l’Amérique. Il désignait l’ensemble comme une « Fédération à trois ».

En raison du transfert de compétences politiques, économiques et monétaires à des blocs continentaux en voie d’unification (Union européenne, Union nord-américaine à l’instigation de Robert Pastor, Union des nations sud-américaines,Union africaine, Union eurasienne etc.), les États vidés de leurs substances sont appelés à se disloquer en raison de facteurs multiples (financiers, ethniques, économiques, etc.). Même les , en raison de la création en cours de l’Union nord-américaine, sont appelés à éclater en plusieurs entités territoriales (cf. thèse d’Igor Panarine) de même que le .

Ce processus en cours partout sur la planète permettra à des blocs continentaux débarrassés de leurs États de constituer l’architecture de la gouvernance mondiale.

Lire aussi

Un plan sioniste contre le monde arabe ?

histoire du nouvel ordre mondial pierre hillard

__________________________________________________________

Source(s) : lebonnetdespatriotes.net / YouTube / Wikipedia

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Conférence de Pierre Hillard, le 29 juin 2014 à Montréal