Vache abattue de 70 balles par des policiers : Des associations portent plainte 1


ABATTAGE – Deux associations de défense des ont porté plainte pour déterminer les conditions dans lesquelles une vache a été abattue de 70 balles par des policiers, en mars, dans les Ardennes.

 
 
 
 
 

C'est l' d'une évasion qui tourne au carnage. Les faits se sont déroulés aux abords de Charleville-Mézières, le 19 mars dernier, sur la rocade qui longe le chef-lieu des Ardennes. Une vache et son veau se sont échappés de la remorque qui les transportait à l'abattoir alors que le camion était en train de rouler. Alertés par le transporteur, les secours étaient parvenus à maîtriser rapidement le veau mais pas sa mère.

Paniqué, le bovin avait en effet fui, empruntant en partie la voie de circulation à contre sens avant de la quitter. Au cours de sa folle échappée, l'animal avait blessé légèrement une jeune fille ainsi que défonçait le capot d'une voiture de police avant de se jeter dans la Meuse. Mais la liberté ne se trouvait cette fois pas de l'autre côté du fleuve. Une fois l'autre rive gagnée, l'animal, cerné par six policiers, n'avait aucune chance de s'en sortir. Les fonctionnaires ont littéralement vidé leurs chargeurs sur la bête, la criblant de 70 balles.

"Il y avait d'autres moyens de le récupérer"

"Les balles des policiers sont d'un type impactant et non perforant ce qui explique le nombre impressionnant de coups qui ont dû être tirés pour neutraliser l'animal qui était hors de contrôle et menaçant", explique une source proche du dossier.

Qu'importe, deux associations de défense des animaux ont porté plainte pour acte de cruauté envers un animal. "Cette tuerie a provoqué un vif émoi, nous souhaitons qu'une enquête soit diligentée pour déterminer les circonstances de cet acte cruel", explique à l'AFP Stéphane Lamart, président de l'association pour la défense des droits des animaux (SDNA). "L'animal était apeuré et il y avait d'autres moyens de le récupérer plutôt que ce stand de tir, d'autant qu'un vétérinaire aurait pu l'anesthésier avec un fusil spécial", estime le président de la SNDA. 

__________________________________________________________

Source(s) : MetroNews / Par NICOLAS VANEL AVEC AFP, le 29.04.2014

Articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Vache abattue de 70 balles par des policiers : Des associations portent plainte

  • Monsieur Pringles

    Tout simplement ridicule de la part de ces pseudo associations ! Le véritable scandale est l’ « industrie » de la viande, véritable lieu de tortures et de sacrifices satanique. Le mauvais traitement dnas les films et corridas c’ est du foutage de gueule pervers.