Une mère à bout tue ses trois filles


Une femme a avoué avoir poignardé ses enfants, âgés de 4, 10 et 13 ans, dimanche matin dans son appartement en Lombardie.

«J’ai voulu leur éviter un futur sans espoir.» C’est ainsi qu’Edlia Dobrushi, 38 ans, a expliqué dimanche aux policiers pourquoi elle venait de poignarder ses trois petites, âgées de 4, 10 et 13 ans. Ce sont les voisins, alertés par des cris provenant d’un appartement, qui ont prévenu les forces de l’ordre à l’aube. Sur place, les policiers ont découvert les dépouilles des trois sœurs alignées sur le lit des parents.

Les deux plus petites ont vraisemblablement été tuées durant leur sommeil; la plus âgée se serait débattue, vu ses plaies. Edlia a reconnu être l’auteure du carnage. Son mari venant de la quitter. Elle a murmuré aux secouristes qu’elle était «désespérée»: «Je suis seule. Personne ne m’aide. Je n’y arrivais plus.»

__________________________________________________________

Source(s) : 20min.ch, le 09.03.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire