Une diplomate américaine lance “que l’UE aille se faire foutre !”, puis s’excuse


Dans une conversation enregistrée à son insu, la secrétaire d'État adjointe américaine pour l' s'est emportée au sujet de la situation en

La diplomate a semble-t-il perdu son sang froid avant de s'excuser. Selon une bande-son mise en ligne sur YouTube, jeudi 6 février, la secrétaire d'État adjointe américaine pour l', Victoria Nuland, lance "Fuck the EU !" : "Que l'UE [Union européenne] aille se faire foutre !"

La voix de la diplomate, plus haute responsable du département d'État pour le continent européen, est clairement identifiable. Elle s'entretient avec un homme dont la voix correspond à celle de l'ambassadeur des États-Unis à Kiev, Geoffrey Pyatt. Ils discutent de la manière de régler les troubles politiques en .

Une première version de la conversation de quelque 4 minutes n'est plus en ligne mais son contenu a été retranscrit fidèlement par le quotidien ukrainien en anglais Kyivpost.Victoria Nuland annonce qu'elle s'est entretenue avec les Nations unies et que Ban Ki-moon est prêt à envoyer quelqu'un pour aider l' à se sortir de la crise. Elle cite le nom du diplomate de l' Robert Serry, tout juste nommé représentant spécial du secrétaire général pour l'Ukraine.

"Je pense que c'est bien que les Nations unies aident à faire coller les choses, et … tu sais… que l'Union européenne [accusée de ne pas assez faire pression sur le président Ianoukovitch] aille se faire foutre", lance-t-elle. "Exactement", répond son interlocuteur, qui redoute que la  "ne torpille" le processus en cours. La conversation, qui semble avoir été enregistrée à l'insu de ses protagonistes, n'est pas datée et il n'était pas possible de l'authentifier de manière certaine.

La porte-parole du département d'État, Jennifer Psaki, a indiqué que Victoria Nuland "a été en contact étroit avec la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, elle a été en contact avec ses homologues européens et elle a bien sûr présenté ses excuses (…) pour les propos qui ont été rapportés."

De son côté, le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a défendu la diplomate lors de son point presse quotidien affirmant que " les relations avec l'UE sont plus fortes que jamais."

___________________________________________________________

Source(s): Re Post / YouTube / Francetv info avec AFP, le 06.02.2014 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire