Trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende requis contre Alain Soral


L’essayiste d’extrême droite est accusé d’incitation à la haine pour ses diatribes contre le journaliste Frédéric Haziza et la communauté juive.

 

 

 

Trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende ont été requis vendredi à l’encontre de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral, accusé d’incitation à « la haine, la discrimination ou la violence » à l’égard du journaliste Frédéric Haziza et de la communauté juive. « On est ici dans l’appel à la haine de l’autre. Et l’autre, c’est M. Haziza et c’est le Juif. On est là au-delà de la liberté d’expression et personne dans notre République ne devrait pouvoir être l’objet de telles attaques », a déclaré la procureur Annabelle Philippe.

Dans une vidéo diffusée en décembre 2012 sur Internet, Alain Bonnet, dit Soral, décernait le titre du « con du mois » à Frédéric Haziza, journaliste de la chaîne parlementaire LCP et de radio J, qui avait refusé de le recevoir pour parler de son dernier livre en lui reprochant de « de véhiculer des messages de haine, de violence, de racisme et d’antisémitisme ». « Si j’ai refusé de recevoir M. Soral, c’est que j’ai été meurtri par ce qui se trouve dans sa littérature et sur son site », a expliqué à l’audience Frédéric Haziza, se disant victime depuis lors d’un acharnement des « fans » de Soral qui le poursuivent avec « des messages de haine ».

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

 

L’argumentaire d’Alain Soral résumé en trois minutes (réponse du président d’Égalité & Réconciliation à la question « Qu’est-ce qu’être juif ? ») :



Procès Soral-Haziza : les images d’ERTV par ERTV

 

__________________________________________________________

Source : Égalité et Réconciliation, le 17.10.2014 / Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Autres articles Meta TV

Laissez un commentaire