bébé couche

La théorie de la couche sale de Stéphanie Agrain


Théorie de la couche sale : Dans cette tout se mélange au profit des thèses pédophiles de Kinsey. Deux cruches se prenant pour des spécialistes discutent de « la sexualité de l’enfant de 0 à 6 ans ». La période considérée est scandaleuse. Elle est reprise aux Standards pour l’éducation sexuelle en de l’OMS, organisation internationale qui elle-même la tient du détraqué sexuel, , sommité dans le domaine de la sexologie depuis 1956.

Les deux dames prennent soin tout d’abord d’élargir le sens du terme sexualité : parler de sexualité, figurez-vous, ce n’est pas parler de sexe (sic) mais de tendresse, d’amour, de propreté, blabla et … d’anus finalement tout de même… Parler de la sexualité à ses enfants en feraient des adultes bien portants. Et ce serait une démarche « d’utilité publique » !

Au milieu d’un fatras de propos psychologiques de bazar, se glissent régulièrement des phrases assassines du type : « la zone de plaisir de l’enfant va ensuite passer de la bouche à l’anus » ; « je vais t’encourager à découvrir ton corps »

Comme à l’Education Nationale, la thèse des deux cruches centralise l’enfant pour son plus grand malheur : le gosse « est au centre », on l’ampute de toute autorité adulte. Ainsi la présentatrice en vient à dire à la sexologue professionnelle à 6 minutes 42 : « ma fille, à un moment donné, elle a eu la période où elle ne voulait pas que je lui change la couche qui était pleine heu… d’excréments ; et heu… donc du coup heu… je ne savais pas trop comment réagir, j’ai dit bon ben elle veut pas, je vais pas forcer, j’ai attendu, ça a dû faire deux jours et puis après elle a demandé d’elle-même à ce que je la change, qu’est-ce que tu en penses de ce cas-là ? »

Réponse de la spécialiste : « l’enfant il a besoin de sentir les choses, il sent l’enfant qu’il s’est passé quelque chose dans sa couche, et il a besoin de l’intégrer… Si tu as envie de changer ta couche, je suis là, c’est mon rôle de maman, par contre si t’as envie de la garder, c’est ok pour moi ».

Bonjour les dégâts…

Par

Stéphanie Agrain est sexothérapeute. Le développement psycho-sexuel de l’enfant de 0 à 6 ans

Bienvenue au royaume des pervers pour qui l’enfant peut rester dans son caca « s’il le désire » et aurait des « désirs sexuels » dès « 0 an » (entendre : le ventre de sa mère).

Programme européen de l’OMS de l’enfant « autonome », « citoyen sexuel », « responsable » des « standards pour l’éducation sexuelle en », reconnus et enseignés en France, reconnaissance par le ministère de la santé et celui de l’éducation nationale, voir
– mon livre « l’imposture des droits sexuels »
https://www.amazon.fr/gp/aw/d/1520919565/
– et ma video sur les Standards :
https://youtu.be/NjAunurjtvw

Quand est-ce que les Français vont ouvrir les yeux et œuvrer sérieusement pour protéger leurs enfants ?

Allons-nous supporter encore longtemps ces idéologies maltraitantes et folles ?

Source : Ariane Bilheran / JRE le 7 janvier 2018

La vie sexuelle des enfants, des pistes pour les accompagner ! (???!)

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV existe depuis 2013 et a toujours été un multi-media sur une ligne clairement et radicalement opposée aux mondialisme, sionisme, impérialisme, européisme.

Laissez un commentaire