Meta TV Média alternatif et indépendant

Tensions entre Riyad et Alger après une banderole antisaoudienne dans un stade

Une enquête judiciaire a été ouverte en Algérie après l’apparition, dans une tribune d’un stade de football, d’une banderole jugée offensante pour l’, sur fond de reconnaissance américaine de comme capitale d’Israël.

Ce portrait mêlant les deux visages du président américain et du souverain saoudien et accompagné de la phrase : « Deux faces d’une même pièce de monnaie », a été jugé comme très offensant par Riyad. C’est l’ambassadeur saoudien à Alger qui le fait savoir.

De nombreux internautes saoudiens réclament une réponse forte de l’ à cet outrage. Et l’ambassadeur saoudien a révélé mardi sur son compte que des excuses ont été formulées par le Premier ministre algérien au nom de son pays.

Enquête ouverte

Les autorités algériennes n’ont ni confirmé ni nié cette information. Plusieurs responsables ont condamné unanimement cette banderole. Voulant limiter l’impact de l’incident, le ministre de la a parlé d’un « acte individuel isolé ». Il a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête dans cette affaire.

Les internautes eux réagissent énormément en réfutant la position officielle et les excuses. Ils s’étonnent même de la position saoudienne : « Pourquoi les Saoudiens sont-ils offensés par cette image, si l’imam de la Mecque lui-même dit que Salman et Trump constituent les deux pôles pour faire la paix dans le monde ».

Résultat de recherche d'images pour "banderole avec un portrait représentant le souverain saoudien et le président américain unis en un seul visage"

Certains appellent à brandir la même immense banderole dans tous les stades du pays prochainement.

 

Sources : RFI / RTnew horizon /

Laissez un commentaire