Syrie : Nouvel usage d’armes chimiques par les rebelles, Moscou alarmé


Moscou est alarmé suite à l’annonce d’un nouvel usage d’armes chimiques par les rebelles syriens à la frontière turque et estime nécessaire de vérifier cette information, rapporte mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

“Moscou est profondément préoccupé par les informations selon lesquelles des djihadistes auraient fait usage d’armes chimiques sur le territoire de la . Il va sans dire que ces informations doivent faire l’objet d’une vérification scrupuleuse et d’une enquête méticuleuse”, lit-on dans le communiqué.

Ce document a été publié après l’annonce d’une attaque aux gaz toxiques perpétrée mercredi 29 octobre par des djihadistes dans la ville frontalière syrienne de Ras Al-Ain, théâtre de plusieurs affrontements entre des combattants kurdes et des rebelles extrémistes.       

“Adoptée à l’unanimité, la résolution 2118 du Conseil de sécurité des Nations unies attribue une responsabilité particulière aux pays voisins de la pour ne pas admettre que des armes chimiques tombent entre les mains des groupes en dehors de tout État”, rappelle la diplomatie russe.

Selon la chaîne de libanaise Al-Mayadin, des djihadistes auraient utilisé des armes chimiques lors d’un combat avec une milice d’autodéfense kurde en . Après la chute d’un obus lancé par les anti-Assad, une fumée jaune âcre s’est dégagée sur place. L’attaque aurait provoqué de graves symptômes d’intoxication chez plusieurs personnes.

____________________________________________________________

Source(s): RIA Novosti, 30.10.2013 / Relayé par Meta TV 

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire