Soral à raison ! Ou pourquoi je suis devenu « dissident ».

Nous relayons l’article de Mickael M’Couroupa, un citoyen qui se dit “homme libre”. Il s’agit d’une contribution qu’il a envoyée au site internet Le Plus du Nouvel Observateur. Et puisqu’il lance quelques fleurs à META TV, c’est donc un plaisir de le partager avec vous.

« Un titre racoleur, pour une personne qui critiquait encore Soral il y’a quelques mois, cherche-t-il du buzz ? Ou est-ce un antisémite refoulé ? » voilà ce que vont se dirent une bonne partie des personnes qui liront cet article ou qui verront ce titre, et il est vrai que je pourrais les comprendre, à une époque ou tous les médias sont d’accord pour cracher à la gueule de « Dieudo », « Soral », « Meta TV », « La dissidence française » et tous les autres « groupuscules » et personnes du même acabit, j’ai envie de pousser une gueulante et de vous expliquer le pourquoi de ce « retournement de veste ».

La pensée unique comme moteur du système et un soutien à un assassin épuisant !

Voilà ce qui ma poussé à m’intéresser à ces groupes et à rejoindre leur courant de pensée, à une époque régit par la pensée unique, ou même ce qui est censé être subversif (comme le petit journal et Charlie hebdo) se plie à une ligne de pensée qui est la même (sur le fond) qu’I télé, le monde, le figaro et l’huma, il est vrai que des médias alternatifs comme ER et Meta TV (pour citer les plus connus) font vraiment du bien !

De plus à force d’assister aux manipulations médiatiques de plus en plus flagrantes utiliser par ces médias (il n’y a qu’à voir comment ils ont traité la soi-disant attaque de la rue de la roquette, voir même le conflit ukrainien pour une personne comme moi qui ais de nombreux contact et qui a l’occasion d’aller assez souvent dans ce pays), il ne faut pas s’étonner que la population française soit écœurée par ces mêmes médias et qu’elle se tourne vers d’autres alternatives…

Sans compter « la soumission » de nos politiques au diner du CRIF et au lobby sioniste qui n’est même plus caché, alors que même la communauté juive dénonce cet organisme, sans compter le dîner du siècle et autres « cercles » secrets qui contribuent à tuer toute la confiance du peuple envers l’État et nos journalistes, que je qualifierais de journaliste mainstream !

Ce ne sont en rien des mouvements d’extrême droite.

Ha l’extrême droite, quel magnifique argument, l’extrême droite avec l’antisémitisme sont les deux armes principales utilisées pour « décrédibiliser » la dissidence, devrais-je rappeler qu’ a passé 7 ans au PCF contre à peine 4 ans au FN et qu’il a décidé de quitter le FN de son plein gré, ou encore Vincent Vauclin (président de « La dissidence française ») est lui aussi de l’extrême gauche, sans oublier Tepa de Meta TV qui est lui-même un ancien rappeur aux textes engagés clairement antiraciste, pour finir en beauté je peux aussi vous garantir que je n’ai jamais vu de public aussi métissé que dans les spectacles de Dieudonné.

Et même si ces mouvements étaient des mouvements d’extrême droite, cela les prive il de droit de parole, quant on voit qu’un Guerlain a le droit aux rires d’Élise Lucet suite à une phrase clairement raciste, qu’un Valls a le droit à un poste de premier ministre après s’être plaint de trop de noir dans sa ville, qu’un Zemmour à toujours le droit à la parole que ça soit à la radio ou à la TV et qu’un Alain Finkielkrault soit élu à l’Académie française après ses dires sur les jeunes de banlieue et les musulmans je trouve que c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité, et encore, je ne vous ai pas cité les Fourest, Charlie Hebdo, Chirac et j’en passe !

Être d’accord sur certains points avec Soral ne signifie pas adhérer à toutes ses idées !

De plus il est vrai qu’en France, ou du moins dans les médias il est mal vu de dire que l’on est d’accord sur certains points avec Soral ou le FN, mais je tenais à préciser que le fait d’être d’accord sur certains points avec ces deux exemples ne signifie pas que l’on est d’accord sur tout. Personnellement je suis quelqu’un qui adhère aux idées de « La dissidence française » c’est-à-dire que je suis clairement opposé à la république sous sa forme actuelle et que je suis pour un Putsch à l’encontre de ce gouvernement, ou pour faire simple que je suis pour un changement de régime, de ce fait je suis bien évidemment en désaccord avec le parti pris« pro frontiste » dont fait preuve , tout comme sa vision du métissage et plein d’autres sujets, mais que malgré tout je reste d’accord avec sur lui, sur plein d’autres sujets et de mon point de vue on ne devrait pas se focaliser sur les points avec lesquelles telle ou telle personne est d’accord avec l’autre, mais sur leurs désaccords pour que le débat soit constructif.

L’égalité et le débat pour éviter les dérives extrémistes !

Bref tout cela pour dire que je n’ai pas peur d’affirmer ma totale solidarité envers la dissidence française et mon éternel dégoût envers le assassin perpétué et promu par l’État d’Israël et certains pseudo-intellectuels, cependant je tiens à réaffirmer mon éternel dégoût envers tous les actes racistes et mon éternel respect envers toutes les communautés tant qu’elles me respectent en retour.

Tant que les médias continueront à mettre de côté la dissidence française et à ce taire sur certains sujets, ceci ne fera que d’exacerber les tensions entre les communautés et sera bien évidemment un terreau fertile aux extrémismes sous toutes ses formes…

A bon entendeur salut !

__________________________________________________________

Source : Le Nouvel Observateur (leplus.nouvelobs.com/contribution/1225249-.html) / Par Mickaël M’Couroupa, le 19.07.2014

Laissez un commentaire

2 commentaires sur “Soral à raison ! Ou pourquoi je suis devenu « dissident ».”