Ségolène Royal « veut en terminer avec le diesel »

La nouvelle Ministre de l’, , a affirmé le 15 avril vouloir en terminer au plus vite avec le Diesel sur BFMTV et RMC. Un objectif qui sera long à atteindre, puisque la majorité des véhicules circulant en France sont équipé d’un moteur diesel. Leur avantage économique ne doit pas faire oublier leur impact négatif sur l’.

La loi sur la transition énergétique est attendue pour le mois de mai en Conseil des ministres, puis, elle sera présentée au parlement en juillet. En attendant, laisse présager de futures décisions en insistant sur la question délicate du moteur diesel.

La ministre estime qu’il faut faire le plus vite possible pour en terminer avec ce carburant polluant. Malheureusement, ce changement sur les routes de France ne pourra pas intervenir en un jour, puisque 61% des véhicules français sont équipés de moteur diesel.

Lorsque la questionne à propos d’une possible taxation du diesel, la ministre explique qu’ « on ne peut pas taper sur la tête des possesseurs de diesel alors qu’avant on les encourageait à en acheter » et rajoute que cela serait « aberrant ». Elle n’oublie tout de même pas de rappeler que « les émanations de diesel polluent et sont un problème de publique ».

Pour remplacer le diesel, Ségolène Royal veut promouvoir les véhicules électriques, qui tardent à se greffer au parc français, malgré des offres de plus en plus abordables. La ministre assure « qu’il faut continuer le développement de la voiture électrique non polluante et de la voiture à faible émission ». L’hybride peut être une autre solution et beaucoup de constructeurs se tournent vers elle.

Une proposition de loi visant à faciliter le déploiement d’un réseau d’infrastructures de recharge de véhicules électriques sur l’espace public, a été adoptée le 15 avril par la commission des affaires économiques de l’Assemblé nationale. Ce texte permet à l’État, via un opérateur qu’il désignera ultérieurement, d’installer des bornes de recharge sur tout le territoire de l’hexagone, et sans avoir à payer de redevance aux collectivité territoriales.

__________________________________________________________

Source(s) : L’énergie D’avancer Par Arthur Ficheux, le 18.04.2014 / Crédit photo : Guillaume Paumier

Laissez un commentaire