Sa banque lui coupe les vivres, elle l’attaque en justice et gagne son procès


TÉMOIGNAGE – En difficultés financières, Emmanuelle, la quarantaine, a été privée du RSA et de ses APL par sa banque.

C'est le combat de David contre Goliath. Emmanuelle, la quarantaine, est opposée juridiquement à sa banque depuis plusieurs mois. Alors que divers accidents de la vie l'ont menée à bénéficier des minimas sociaux (RSA, APL),Emmanuelle s'est, à une époque, retrouvée à découvert de 4.000 euros.

Sa banque décide alors de se servir directement. Elle coupe les moyens de paiement de sa cliente et saisit tout ce dont elle bénéficie chaque mois pour se rembourser. "J'ai eu beau leur demander qu'ils me restituent mes allocations, ils ont toujours refusé", raconte Emmanuelle.

Vous ne valez tellement rien qu'il est normal de vous prendre les 400 euros qu'il y a pour vivre

Emmanuelle

C'est grâce au soutien de ses amis et d'une avocate qu'Emmanuelle peut tenir le coup. La CAF mettra, elle, plusieurs mois à verser l'argent sur un autre compte. En décembre dernier, Emmanuelle l'emporte en première instance mais sa banque décide de faire appel de ce jugement. "Vous ne valez tellement rien qu'il est normal de vous prendre les 400 euros qu'il y a pour vivre", déplore Emmanuelle.

Selon l'association française des usagers des , qui lutte pour changer le système bancaire actuel, il y aurait entre cinq et dix cas similaires en , chaque semaine.

__________________________________________________________

Source(s) : RTL avec AFP, le 10.03.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire