Quand les musulmans de France soutiennent les chrétiens d’Orient

Différentes autorités musulmanes se sont exprimées pour dénoncer les crimes des djihadistes de l'État islamique.

 
 
 
 
 
 
 
 

Face à la folie des jihadistes de l'État Islamique, la communauté musulmane française ne reste pas silencieuse et apporte, en cette veille de l'Assomption, son soutien aux minorités chrétienne et yézidie persécutées en .

"Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples. Il s’agit de bâtir des "ponts" là où certains voudraient construire des "murs"". C'est ainsi que Anouar Kbibech, président du "Rassemblement des Musulmans de France" (RMF) entend répondre à la menace jihadiste terroriste du "prétendu 'État Islamique' auto-proclamé en ".

L'Islam, "une religion de paix"

Comme elles l'ont déjà rappelé à de nombreuses reprises, les autorités musulmanes françaises rappellent que l'Islam est une "religion de paix" et tiennent à ce qu'elle soit dissociée de toute forme de terrorisme et que "tout crime de la terreur est une agression contre l'humanité entière" –ce sont les mots prononcés par Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon et Laïd Bendidi, président du "Conseil régional du culte musulman" (CRCM), au sujet des exactions commises par l'État Islamique contre les Chrétiens d'Irak.

"Les musulmans ne doivent pas se taire"

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et président du "Conseil français du culte musulman" (CFCM), a appelé les "pays musulmans [à sortir] un peu de leur froideur par rapport aux massacres des chrétiens et des Yézidis", suite à une demande papale de condamner les violences jihadistes.

La protection du culte de tous les enfants des religions monothéistes est […] une mission et un devoir pour tous. En tant que musulmans, nous y sommes foncièrement attachés", écrivent Kamel Kabtane et Laïd Bendidi.

Le RMF rappelle que l’Islam est profondément attaché à la liberté religieuse comme le stipule le verset coranique (2:256) "Al Baqara" : "nulle contrainte en religion". 

 

__________________________________________________________

Source : Le Nouvel Observateur, le 14.08.2014

Laissez un commentaire