Qatar : Un lycée Voltaire version Charia!


A Doha, le lycée Voltaire est un lycée franco-qatari. Il enseignera désormais la charia, la loi islamique, et la mixité y sera interdite. L'accord a été signé en présence de la ministre déléguée aux Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret…

Voltaire, reviens, le les rend fous! Hé oui, une ministresse représentante de notre République laïque théoriquement héritière des lumières voltairiennes vient de signer  à Doha un accord qui institue la séparation des sexes et entérine l'enseignement de la Charia au lycée Voltaire,  établissement franco-qatari de Doha. Le procureur général du , Ali Ben Fetis Al-Marri, qui est également président du conseil d'administration de l'école, déclare à l'Agence presse: " Il y a trois questions importantes pour les Qataris et les Arabes qui fréquentent cette école, et ce sont l'enseignement de la charia islamique,de la langue arabe et de la séparation entre garçons et filles à partir d'un certain âge. Nos amis français se sont montrés compréhensifs car l'essentiel pour nous est d'avoir des Qataris francophones attachés à leur langue et leur religion". 

Tellement  compréhensifs que nos responsables de la pédagogie française à l'étranger se sont inclinés bien bas en disant amen aux désidératas wahhabites de leurs majestés Qatariotes. Il faut dire que le torchon brûlait entre l'ancienne direction du lycée et les autorités de la sablière enchantée, protectrice de l'islamisme international, sponsor de la coupe du monde du Foot, seigneurie médiévale qui exploite des milliers de serfs d' du sud-est sur ses chantiers de la honte. Fin 2012, rappelle l'AFP en citant des infos de Mediapart très gênantes pour le palais du cheikh, " le proviseur de l'établissement, Franck Choinard avait dû partir précipitamment, menacé d'un procès à la suite de la plainte d'une employée qui dénonçait son " attitude anti-musulmane". Le proviseur de l'autre lycée français, le lycée Bonaparte, avait lui aussi été congédié pour une soi-disant affaire de pédophilie. En réalité, à l'origine de ces différends, on retrouvait  un conflit sur le contenu des programmes enseignés, en histoire et en sciences. 

Le lycée "Voltaire", version charia, accueille un millier d'élèves: c'est dire l'enjeu âprement discuté par les obscurantistes pseudo-modernes du . Pensez: un millier d'enfants et d'adolescents qui risquaient d'échapper à la chape de bêtise et de s'engager sur la voie étroite de la merveilleuse curiosité humaine! On aurait espéré que Paris défendrait la liberté de penser, marque de fabrique de notre identité universelle. Hélas, là encore, l'infidélité à notre héritage et à notre message s'exhibe avec obscénité. 

* Pour tous ceux qui s'intéressent au courage des esprits libres en terre d'islam ( et en ) je signale la sortie de mon nouvel ouvrage qui leur rend hommage, de la Tunisie à l', en passant par les geôles du Golfe, bien entendu. " Les rebelles d'Allah. Ils ont défié l'ordre islamiste". ( Editions l'Archipel). Préfacé par Jean-François Kahn, ce  livre  ne sera sans doute pas diffusé au … 
 

_________________________________________________________

Source(s): Marianne / Par Martine GOZLAN, le 28.01.2014 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire