Piratage de pompe à essence automatique : 8 000 litres de carburant volés


Deux pirates informatiques ont réussi à ponctionner 8 000 litres de carburant à une pompe à essence automatique de l’Intermarché de Servon en Seine-et-Marne. Le tout grâce à un dispositif électronique acheté en ligne 300 € sur un forum russe.

 

Le de la pompe a pu s’effectuer à partir d’un outil électronique acheté 300 € sur un forum BlackMarket basé en . Les 2 hommes interpellés ont avoué avoir dérobé plus de 8 000 litres de carburant depuis juin 2013. Le pirate a été condamné à 1 an de prison, dont 6 mois avec sursis et son complice, qui a servi de chauffeur, a écopé d’un mois en semi-liberté. Notons que ce type de n’est pas nouveau même s’il ne fait pas souvent la Une des médias.

Les voleurs remplissaient des cuves d’une contenance de 1 000 litres puis revendait le carburant sur un parking de Brie-Comte-Robert à un prix défiant tout concurrence : 0.50 €/litre. C’est sur ce même parking qu’ils se sont fait pincer en flagrant délit par les forces de l’ordre… C’est un informateur anonyme qui a prévenu les autorités du manège suspect des 2 hommes, sans quoi l’astuce aurait pu durer longtemps.

Grâce à leur dispositif électronique, ils avaient piraté le système de l’automate qui distribuait du carburant sans qu’aucune carte de crédit ne soit nécessaire. Le principal accusé a expliqué qu’il avait « déniché cet appareil par hasard en fouillant sur un site russe », excuse peu crédible vu l’effort qu’il faut fournir et les connaissances requises pour dénicher de tel sites undergrounds spécialisés…

L’homme de 41 ans le décrivait comme un appareil de maintenance de station-service : « je l’ai payé 300 € sans savoir s’il marcherait vraiment. Et je n’ai trouvé qu’une station près de chez moi où il fonctionnait. » Après s’être procuré le boîtier au mois de juin, le malfrat affirme avoir « commencé par faire de simples pleins ». Puis, « pour vivre un peu plus confortablement », il s’est mis à vendre du diesel au prix défiant toute concurrence de 50 centimes le litre à « quelques clients habitués ».

Afin de ne pas encourager l’utilisation de ce type d’appareil, la présidente a été invitée à faire un exemple pour dissuader toute tentative…

__________________________________________________________

Source(s): LeParisien / Par Nicolas Sivan, le 21.12.2013 / Undernews / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire