ARMÉNIE : Du crocodile fumé pour un nouvel an digne de ce nom


Une chaîne de supermarchés propose ce plat inédit pour les festivités de fin d'année. Et déclenche la polémique.

A quelques jours des fêtes de fin d'année, la chaîne de supermarchés SAS a décidé de diversifier son offre en proposant des crocodiles entiers fumés, préparés en  et importés des États-Unis. "Un met incomparable", affirme la publicité du supermarché. Seuls trois exemplaires ont été pour l'instant importés pour un prix unitaire de 380 000 drams (environ 730 euros), alors que le salaire moyen en Arménie est de 300 euros par mois.

"Pas étonnant" que les vendeurs "ne répondent rien" à la question "combien en vous avez vendu ?", rapporte le journal d'Erevan Novoïé Vremia. Par ailleurs, "les Arméniens sont très conservateurs côté culinaire".

Enfin, quelle table peut tenir un animal d'environ 12 kg, un mètre de long et 40 cm de large ? "Aujourd'hui, du crocodile, demain du dragon ?", ironise le président de l'association "Développement et protection de l'héritage culinaire arménien" Sedrak Mamoulian, cité par le site Armenia Info. "Les Arméniens n'ont jamais consommé de carnivores, cela n'a rien à voir avec nos traditions", ajoute-t-il. Et de critiquer la manie des Arméniens de "jeter de la poudre aux yeux des invités au repas du nouvel an, ce qui transforme cette fête en une célébration de la bouffe".

Le propriétaire du SAS est le député Artak Sargsian, membre du Parti républicain au pouvoir. Il a refusé de commenter son initiative commerciale . "Alors que des milliers de gens n'ont pas d'argent pour acheter du pain, lui, serait-il en train de se moquer de nos concitoyens ?", s’indigne le site.

__________________________________________________________

Source(s): Courrier International, le 31.12.2013 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire