Obsèques des députés et de leurs familles payées par le contribuable : l’Assemblée met fin à un système délirant   Mis à jour


Jusqu’à ce mercredi 14 mars, les députés (y compris les anciens) et leurs familles voyaient leurs obsèques remboursées par l’argent public, jusqu’à 18.000 euros pour tous. Ce système inique a englouti des centaines de milliers d’euros de fonds versés par le contribuable. L’Assemblée y a mis fin.
 
Voilà un “privilège” qui a fait moins de bruit que les billets gratuits des cheminots.  Inter révèle ce vendredi 16 mars que les députés ont longtemps bénéficié d’un très généreux avantage : le remboursement de leurs frais d’obsèques. Dans le détail, les chiffres et les modalités du système donnent le tournis. Chaque député, actuel ou ancien, voyait son enterrement pris en charge financièrement par l’Assemblée, pour un montant pouvant atteindre 18.000 euros. Mieux encore : l’époux, l’épouse et le(s) enfant(s) de chaque parlementaire bénéficiaient également de cet abondant remboursement ! Ils étaient en quelque sorte inclus dans le pack.
 
Ce système inique a englouti des sommes considérables : en 2017, 573.000 euros ont été dépensés par le Palais Bourbon en frais funéraires. Le tout payé… par le contribuable évidemment. Déterminés à faire baisser les frais de fonctionnement de l’Assemblée, les questeurs ont proposé une nouvelle donne, ce mercredi 14 mars : un forfait, s’élevant à 2.350 euros, sera toujours proposé à chaque député, ancien député, ainsi qu’à leurs conjoint(e)s et enfants. Soit une division par sept de l’ancienne somme. La présidence de l’Assemblée souligne auprès de Inter que près de 400.000 euros annuels d’économie seront réalisés grâce à ce nouveau système. 
 
 
Source : Marianne

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire