Le maire prend un arrêté sur les compteurs Linky 1


Voici un maire vraiment courageux, qui joue son rôle protecteur de ses administrés concernant les très nombreuses polémiques rencontrées autour des installations des nouveaux compteurs électriques . Il n’est pas question d’inventer quoi que ce soit, mais tout juste de constater la réalité des faits et des différents problèmes engendrés par ces compteurs dits intelligents, parmi lesquels des incendies ! Bravo Monsieur le maire !


Après son homologue Villeneuvois, Enedls a, à son tour, pris un arrêté sur la réglementation liée à l’installation des compteurs électriques .

« Qu’elle soit liée à un manque ou à un excès d’informations, l’installation des compteurs par Enedis et ses sous-traitants suscite des inquiétudes légitimes, indique le maire. Je me dois donc d’apporter un éclairage sur l’installation de ces appareils. Tout comme les Livradais, j’ai lu, entendu des remarques sur la façon quelque peu cavalière, voire irrespectueuse, qu’utilisent ces prestataires pour imposer ces compteurs . Je déplore et ne cautionne en aucun cas de tels agissements et assure de mon soutien les administrés qui en auraient été victimes. Il est de mon devoir de protéger et d’informer mes concitoyens », ajoute le premier magistrat, qui a décidé « en accord avec ma majorité de prendre un arrêté. Ce n’est pas un parti pris pour ou contre les compteurs . Il instaure un cadre réglementé évitant les éventuelles installations sauvages. La société Enedis en a été destinataire. »

Des PV 

L’arrêté précise, entre autres « qu’au plus tard un mois avant le premier jour d’intervention, Enedls et ses sous-traitants sont tenus de communiquer par courrier le planning des interventions programmées en vue du remplacement des compteurs existants, avec tous les détails nécessaires ». À l’intérieur de l’arrêté de trois pages, le texte précise également que « si le maire ou son représentant constate que ces dispositions ne sont pas respectées, il suspend immédiatement les opérations programmées et dresse un procès-verbal constatant cette suspension ».

Parmi les autres précisions, l’arrêté signale également que l’ habilitée ne peut intervenir au domicile des usagers en dehors de leur présence ou sans leur consentement, « que le compteur soit situé à l’intérieur ou à l’extérieur de leur domicile. Et en cas d’intervention dans un immeuble collectif où plusieurs compteurs sont rassemblés dans un local technique, l’ habilitée devra identifier à quel(s) usager(s) le […]

Les compteurs Linky débattus en réunion publique

Philippe Lac du collectif Alerte Linky 46 lors de la réunion publique à Labastide-du-Vert.Une réunion publique s’est tenue à Labastide-du-Vert, vendredi soir, organisée par le collectif Alerte Linky 46, créé en mars 2016. Philippe Lac et Bruno Ratié du collectif ont animé le débat. Un nombreux public s’était déplacé pour cette réunion à laquelle il a été déploré par le collectif l’absence de la société Enedis, fournisseur et installateur des compteurs. Absence également regrettée par le maire Philippe Canceil, qui lui aussi avait contacté la société. «Il est vraiment dommage qu’Enedis ne vienne pas dans une telle réunion publique, malgré l’invitation, car un tel sujet mérite que tous les avis puissent être débattus, ce qui ne pourra pas être le cas.»

Lors de la réunion, le collectif a soulevé de nombreuses interrogations, tout comme bon nombre de personnes du public. Actuellement, trois collectifs existent dans le Lot ; ils sont plus de 200 sur le plan national. Et plus de 450 communes ont pris des délibérations contre les compteurs Linky.

Selon les représentants du collectif, des compteurs sont changés sans l’accord des utilisateurs, «ce qui représente une atteinte aux libertés individuelles». Autres points d’achoppements visés par le collectif : une facturation qui serait plus importante, le problème des ondes électromagnétiques, et l’installation de concentrateurs antenne relais pour collecter les informations prévues (1 200 dans le Lot et 700 000 en ), ce qui va rajouter au brouillard électromagnétique. Pour Alerte Linky46, «tout cela représente un risque pour la , des études l’ont démontré.»

Le collectif demande un moratoire avec arrêt des installations et un débat national. Comme l’ont fait remarquer Philippe Lac et Bruno Ratié, le collectif n’est pas contre le progrès en général, mais se positionne contre le compteur Linky vu tous les problèmes que cela pose et ne rapporte rien à l’utilisateur, bien au contraire.

Le conseil municipal, très présent lors de cette réunion, se réunira prochainement pour débattre de ce sujet.

Bourdin Direct : linky

de Stéphane Lhomme sur RMC concernant le compteur Linky d’ERDF et le refus de sa commune de son déploiement

 

2 : Linky le Compteur de la Discorde

 

Lecture : « La vérité sur les nouveaux compteurs communicants »

 

Nous souhaitons vous présenter à travers cet article l’excellent livre de Madame Clotilde Duroux, La vérité sur les nouveaux compteurs communicants (2016), préfacé par le Docteur Gérard Dieuzaide, exposant clairement et en les expliquant, les grandes problématiques rencontrées après l’installation des compteurs électriques Linky : problématiques de au niveau des ondes électromagnétiques engendrées par les courants porteurs, problématique de piratage des données qui circulent dans le réseau et donc problématique d’atteinte aux libertés publiques par la collecte de données. On peut ajouter à cela les innombrables problèmes de sécurité et pannes des appareils électriques mais également de nombreux incendies dus à des installations effectuées par de pseudo professionnels, en réalité des sous-traitants formés à la va-vite et obligés de faire du chiffre pour gagner correctement leur vie…


Dans le cadre de la transition énergétique, tous les foyers français seront en 2020 équipés gratuitement par ErDF du compteur communicant Linky®. Le dispositif, qui mesure en temps réel la d’électricité, présenterait des intérêts écologiques et économiques. Mais pour Clotilde Duroux, il serait préjudiciable de s’en tenir uniquement au discours officiel. Car les Linky®, Gazpar® et consorts posent des problèmes majeurs en termes de publique (nocivité des ondes), de sécurité (piratage) et de libertés publiques (collecte des informations). L’auteur base son analyse sur les dernières études scientifiques et sur l’observation de plusieurs pays ayant déjà adopté ce système. Elle met au jour la face cachée de ces compteurs dits « intelligents » qui servent avant tout les lobbies de l’énergie. En décryptant les aspects techniques et juridiques qui cernent la question, Clotilde Duroux offre les moyens d’une réponse pratique et citoyenne (recours et lettre types), à l’échelle individuelle ou associative, pour que la technologie ne progresse pas au détriment de l’humain.
 
 

Sources : Sud Ouest / Le Libre Penseur / La Depecheelectrosensible.info / RMC / 2 /

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Le maire prend un arrêté sur les compteurs Linky