Magouille en vue : Un ministre français décoré par un ordre templier bidon   Mis à jour


Magouille en vue : Un ministre français décoré par un ordre templier bidon.

C’est une drôle d’histoire qui vient de sortir dans Médiapart. Un truc insignifiant, pourrait-on se dire à la première lecture : une banale entourloupe, pas très grave. Mais à la deuxième lecture, on comprend qu’il y a bien des enjeux, derrière cette décoration bidon remise à un ministre français. En fait, il s’agit d’une grande opération séduction dont on peut se demander à quoi elle rime.

Voici l’affaire, expliquée par un article de Médiapart daté du 24 avril : “En juin 2012, Bernard Cazeneuve a été discrètement décoré de l’Ordre royal du Cambodge par l’ancien garde du corps de Pol Pot et gouverneur de la ville de Païlin, Y Chhean, en marge d’un projet de jumelage avec sa ville de Cherbourg. L’organisateur de cette visite, le promoteur immobilier Éric Duval, “grand prieur de l’ordre Saint-Jean de Jérusalem”, est visé par une enquête préliminaire à Nanterre pour des soupçons de corruption d’agents publics cambodgiens“.

En juin 2012, Cazneuve, aujourd’hui ministre de l’Intérieur, était le tout nouveau ministre délégué aux Affaires européennes, un poste très intéressant pour le business. Il venait d’être réélu en tant que député de la Manche.

Celui qui lui a remis cette décoration, Y Chhean, est désormais gouverneur de la province de Pailin, au Cambodge, à la frontière avec la Thaïlande. Païlin, c’est surtout le dernier fief des Khmers Rouges dans ce pays, une zone quasi autonome, qui regorge de rubis. Et où les trafics sont nombreux, comme dans toute zone frontalière[1].

Khmers Rouges et Ordre machin

Y Chhean est lui aussi un Khmer Rouge, responsable du génocide de la population cambodgienne, qui a même été le garde du corps personnel de Pol Pot. D’après certains, il aurait aussi donnédans le trafic de rubis à grande échelle. Puis, il a su se faire bien voir du premier ministre, Hun Sen, lui aussi ancien Khmer Rouge et indéboulonnable membre du gouvernement cambodgien, dont il a rejoint le parti . Il a récemment été nommé général 4 étoiles par le gouvernement cambodgien.

Y Chhean nie aujourd’hui avoir jamais été avec Pol Pot, et dit avoir seulement été un simple combattant, qui a appris le nom de Pol Pot après la guerre.

Enfin, bref, Y Chhean a donc remis une décoration à notre ministre Cazeneuve en juin 2012. Ladite décoration aussi est intéressante : il s’agit de l’insigne de l’Ordre royal du Cambodge, qui a été décerné à l’instigation d’Éric Duval, un entrepreneur immobilier dont le groupe espère un chiffre d’affaires d’un demi milliard d’euros en 2014[2]. C’est aussi lui qui aurait payé la majorité des frais du voyage de Y Chhean à Cherbourg.

Eric Duval, 75e fortune de France, était également jusqu’au 1er juin de cette année (quelques jours après l’article de Médiapart, donc[3]) le “grand prieur” d’un certain ordre Saint-Jean de Jérusalem, qui cultive l’amalgame avec l’ordre de Malte. Duval avait reçu peu avant la même décoration. Il semble bien aimer les décorations, puisqu’il a aussi reçu le titre de chevalier de l’ordre national de la légion d’honneur, en France, en décembre 2013.

Il a aussi distribué beaucoup de décorations à divers “présidents” et hauts fonctionnaires africains, notamment au ou au Sénégal. Duval est aussi en train de développer ses affaires au Cambodge, où, on en a déjà parlé, le business des français est souvent obligé de passer par la case “” pour s’implanter. C’est ce qu’explique Bruno Mercier, un ancien militaire qui a du infiltrer la française du Cambodge, et a constaté à quel point la corruption a été érigée en business par cette qui a des relations jusque dans les cabinets ministériels et à l’ambassade de France à Phnom Penh.

Cazneneuve a très probablement été manipulé pour accepter ce projet de jumelage entre Cherboug et Païlin, et on a probablement oublié de lui expliquer qui lui remettait cette décoration, et dans quel contexte. Il ajoute qu’il ne savait pas que Duval était un membre de cet ordre à tendance templière.

2L’Ordre Saint-Jean fait dans la charité, comme l’ordre de Malte par exemple. Il inaugure en grande pompe des orphelinats ou des écoles en comme par exemple au Togo“M. Éric Duval a réitéré l’engagement de son association à œuvrer en faveur des enfants vulnérables. Il a rappelé que la réalisation de ce projet qui a démarré en 2011 est une œuvre de bienfaisance et surtout de protection des enfants démunis, l’un des objectifs visés par l’OSJ“, explique un journal local.

L’ordre Saint-Jean machin a aussi construit le deuxième orphelinat de Bamako au Mali, en 2007. Étrangement, l’article du “quotidien national d’information” qui en parle commence par : “La structure comprendra une dizaine de dortoirs, un complexe médical, une pharmacie et une chambre d’isolement et de rééducation“. La première pierre de cet orphelinat a été posée en présence du gratin local : membres du gouvernement, gouverneur de district, maire de la ville, et Éric Duval, “Grand Prieur de l’Ordre œcuménique de Malte“, précise le journal.

La “deuxième pouponnière” de Bamako a été ouverte en 2009, dans la cité UNICEF de Bamako, et a été inauguré en présence du même gratin qui était là pour poser la première pierre. Il a coûté 450 millions de francs CFA[4]entièrement financés par l’Ordre machin. Mais pour le fonctionnement, c’était aux autorités de gérer avec, semble-t-il, quelques problèmes.

 “Le projet a vu le jour grâce à l’implication personnelle du chef de l’État auprès de l’Ordre œcuménique de Malte qui a accepté d »accompagner le projet“, nous dit-on. Et de fait, l’ex premier ministre togolais, présent à Bamako, Edem Kodjo, est “chevalier de l’Orde œcuménique de Saint Jean”, de même que le président de la République, très contesté actuellement au Mali[5].

Au , l’Ordre Saint-Jean machin a décoré le président Fauré Gnassingbé, fils de l’ancien président Eyadema Gnassingbé nommé président pour lui succéder, et cela “pour signer l’ouverture de relations diplomatiques“. L’Ordre Saint Jean du est dirigé par l’expert-comptable et conseiller financier de Gnassingbé, M.Ignace k. Clomegah, accusé de diriger le réseau pédophile du Togo par un groupe appelé les “journalistes patriotes togolais”. On peut aussi ajouter que Fauré Gnassingbé a recruté le général français Germanos en décembre 2013, en tant que chef de la sécurité, ceci après que Germanos ait été coincé avec des images pédopornos dans son ordi, et condamné en 2010[6].

La prochaine grande cérémonie d’adoubements de l’ordre machin aura lieu ce week-end, autour du 21 juin, dans leur QG à Huesca en , et plusieurs fonctionnaires africains ou cambodgiens y recevront leur médaille.

La corruption

Mediapart DuvalMediapart nous apprend qu’Éric Duval est sous le coup d’une enquête préliminaire à Nanterre pour des faits de corruption de fonctionnaires cambodgiens. Il est évidemment présumé innocent, mais sa relation avec Y Chhean pose question.

Apparemment, quelqu’un a dénoncé des “faits de corruption de plusieurs conseiller et proches de ministres cambodgiens” auprès des autorités françaises. Est-ce en lien avec sa demande de nationalité cambodgienne, qui lui permettrait de faire du business avec beaucoup plus de libertés? 

Éric Duval est aussi membre d’une loge franc-maçonne, la loge Nagara, liée à la Grande Loge de France (GLDF), installée à Phnom Penh. D’après Bruno Mercier, les “agapes” qui suivent l’arrivée de nouveaux “frères” au sein de cette loge peuvent se terminer par un piégeage (ou pas), en compagnie d’un mineur dans une chambre d’hôtel.

C’est là, après une soirée arrosée, que des photos sont prises à l’insu de la victime (pédophile ou pas, si pas on le drogue et le résultat est le même), qui n’a plus qu’à marcher dans les combines qu’on lui impose, ou à verser les dizaines de milliers de dollars exigés[7].

On a déjà évoqué ici le livre de Bruno Mercier, la Française, qui raconte ce qu’il a vu au Cambodge, lorsqu’il s’est retrouvé au milieu du panier de crabes des français expatriés dans ce beau pays. Une qui piège des gens puis les fait chanter, d’autant plus s’ils sont en position de les faire entrer dans divers business, ou de leur faire obtenir des pots-de-vin.  Il n’est pas impossible que Duval ait été une des cibles de cette . Si cela était le cas, il subirait évidemment des pressions de la part des mafieux, qui, rappelons-le, sont installés jusque dans l’ambassade de France, à l’UNICEF, au gouvernement cambodgien et dans les associations d’expatriés français au Cambodge. En gros, un type qui débarque là-bas pour faire du business va forcément tomber sur eux à plus ou moins court terme.

Via son “ordre de Saint-Jean de Jérusalem”, il offre des initiations, des décorations, enfin tout le folklore de ces groupuscules, avec capes et rituels ad hoc. En échange, on favorise ses petites affaires. Par exemple, le président du Burkina-Faso, , a obtenu une médaille qui s’appelait la “Grand Croix de l’ordre œcuménique de Malte”, en 2010, par l’ordre Saint-Jean machin. En juin 2011, c’est le ministre de la justice cambodgien qui a reçu sa médaille par l’ordre machin, et Médiapart explique que Y Chhean aussi a reçu sa breloque juste après son passage à Cherbourg. Le président du Niger, Issoufou Mahamadou, est un des derniers à avoir reçu la “grand croix” de l’ordre machin, le 30 avril 2014, le premier ministre du Burkina Faso l’a reçue le 30 octobre 2013 [8], tout en envisageant de construire un orphelinat dans ce pays.

La femme de Y Chhean aurait ainsi acquis des parts dans EDM Investment group, qui est une filiale du groupe de Duval. Mediapart explique que Duval a demandé la reconnaissance diplomatique de l’ordre Saint-Jean machin au Cambodge.

D’après Mediapart, Duval s’est adjoint les services d’un conseiller du premier ministre cambodgien, Hun Sen, qu’il lui a permis de rencontrer fin août 2010. Le but était d’avoir l’aval de Hun Sen pour construire un dispensaire à Païlin.

A ce moment de l’histoire, il semble utile de revenir sur la valise diplomatique. Nous avons là des expatriés français qui font du business et sont infiltrés par une de corses et de français expatriés. Les aéroports principaux du Cambodge (Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville) appartiennent au groupe français Vinci.

L’ordre saint jean machin n’est pas reconnu en France ni par l’ ou le Vatican, contrairement à l’ordre de Malte, qui est reconnu et possède des dizaines d’ambassades, permettant d’avoir un corps diplomatique et la valise diplomatique. Toutefois, l’ordre Saint-Jean machin a un territoire à Sao Tomé, qui lui a permis d’avoir de la légitimité auprès de dirigeants africains, et d’obtenir une ambassade au Mali. En plus de cela, l’ordre machin procure tout le folklore templier, avec les capes et un discours de lutte contre l’envahisseur. D’après Bruno Mercier, les mafieux adorent s’infiltrer dans ce genre de groupuscule, où ils ont un réservoir de personnes bien placées à corrompre et/ou à faire chanter.

Le grand maître de l’ordre Saint-Jean machin, qui n’est pas cité sur le site web de ce groupuscule, est Emilio Lobera Martínez, soupçonné depuis 2009 d’avoir mis en place un système de corruption des politiciens de La Muela, via son agence de voyages. Tout ce petit monde allait se balader chaque année dans une région paradisiaque, comme Cancun, la République Dominicaine, l’Argentine. Au passage, on apprend que Lobera Martínez traîne (webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:3W7VOSTQO1kJ:lanaciondominicana.com/ver_noticia.php%3Fid_noticia%3D9362+&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a) avec un dénommé ( Alexis d’Anjou Borbón-Condé Romanov-Dolgoruky, qui dit être l’arrière petit fils du dernier tsar de , et revendique de remonter sur le trône de Russie, de Serbie et d’Ukraine.

Quant au grand chancelier de l’ordre, il s’agit de Jean-Michel Boukhers, patron du groupe Patrimoine et commerce, qui a décoré le présient malien début mai 2014.

“Mr Éric Duval ne cherche que les honneurs et ses œuvres humanitaires n’existent que pour préparer des investissements immobiliers dans les pays d’“, explique un blog togolais. De son côté, l’ordre Saint-Jean machin écrit sur son site : “Les activités diplomatiques de l’O.S.J. sont véhiculées au travers de sa mission  humanitaire : la présence de ses missions diplomatiques dans différents pays, sert d’appui aux œuvres caritatives de l’Ordre. Le nombre des pays qui reconnaissent le statut diplomatique à l’Ordre s’accroit“.

De fait, un site nigérian déclare que l’ordre Saint-Jean machin a désormais des ambassades au Burkina-Faso, au Togo et à , en plus de celle du Mali. Il négocie des “accords diplomatiques” avec ces pays africains afin de disposer d’ambassades, et des avantages qui vont avec. A force de décorations remises aux VIP locaux et de financement d’orphelinats inaugurés en grande pompe, probablement grâce à des déductions fiscales, cela marche.

Finalement, l’entourage de Bernard Cazneuve a été averti par l’ambassadeur de France au Cambodge de l’ambiance qui régnait autour de l’ordre Saint-Jean machin, si bien que le projet de parrainage a été annulé.

—————————–

Avec l’enquête en cours au suejt des activités d’Éric Duval au Cambodge, il est probable que certaines choses remuent. En effet, le bourbier cambodgien risque d’éclabousser par mal de monde et de mettre à jours divers trafics, tellement tout est entremêlé, si l’on en croit les propos de Bruno Mercier, et si l’on comprend comment fonctionne le business au Cambodge.


[1] Ce sont bien les Khmers Rouges qui font la loi dans cette province, où ils se sont retranchés après la défaite au début des années 90.

[3] Toutefois, les togolais pensent qu’il a quitté ce poste « suite aux scandales pédophiles au Togo et au Cambodge ». En tout cas, ledit départ a du être précipité, parce qu’au 11 juin, le poste était toujours « vacant » d’après le site de l’ordre machin.

[4] On notera qu’en 2007, il était question d’un coût total de 750 millions de francs CFA.

[5] L’opposition l’accuse de corruption et cherche à le renverser.

[6] Certes, la peine était minime : 10 mois de prison pour avoir détenu autour de 3.000 images pédophiles avec des enfants âgés de 6 mois à 12 ans.

[7] On demande aussi à ces « prises » de ramener dix autres personnes dans les mailles du filet de cette mafia.

[8] Apparemment, l’ordre Saint-Jean avait déjà mené quelques actions caritatives au Burkina Faso: “Nous avons visité des écoles, ausculté 2300 enfants et fourni 600 paires de lunettes adaptées à la vue de ces enfants. Aujourd’hui, nous allons créer une association pour pouvoir bénéficier des déductions douanières “, a déclaré Jean-Marie Bouckhers lorsqu’il a remis sa décoration au premier ministre local.
__________________________________________________________

Source(s) : Donde Vamos / Par Ceri, le 12.06.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire