Les nouveaux chômeurs fréquenteront probablement les Restos du Cœur d’ici 2 ans, dit son président

INVITÉ RTL – Pour Olivier Berthe, le président de l'association des Restos du Cœur, la courbe du chômage doit être inversée d'urgence.

Alors que les chiffres du chômage font état une nouvelle hausse avec 31.500 chômeurs supplémentaires, Les Restos du Cœur font le bilan de cette 29ème campagne qui s'achève dans quelques heures.

Pour Olivier Berthe, président de l'association ces chômeurs "seront probablement des personnes qui dans 18 ou 24 mois fréquenteront les centres de l'association".

inverser la courbe du chômage

"Tant que la courbe du chômage ne sera pas inversée, nous ne pouvons pas avoir l'espoir que la situation de nos associations s'améliore, avant deux ans", explique-t-il au micro de RTL

Cette campagne des Restos du Cœur est tristement marquée par le nombre record de bénéficiaires avec plus de un million de bénéficiaires aidés. Un seuil que ne pensait jamais atteindre le président de l'association qui le qualifie de "dramatique". 

Il nous faut plus de moyens financiers Olivier Berthe, président des Restos du Cœur

Cela représente "1%, 1,5% de la population française", ajoute-t-il. "Il nous faut plus de bras pour aider et plus d'oreilles pour écouter ainsi que plus de locaux et de moyens financiers", estime Olivier Berthe. 

Un bilan qui s'alourdit depuis 5 ans

"Cela fait 5 ans que l'on constate, année après année, une augmentation et il est à craindre que dans les deux ans qui viennent ça ne s'améliore pas", note-t-il. "Nous ne lisons pas dans une boule de cristal mais nous nous basons sur les chiffres du chômage", précise Olivier Berthe.

Les Restos du Cœur interpellent "assez fortement les décideurs politiques", parce que cette situation ne peut pas durer, explique le président de l'association. 

__________________________________________________________

Source(s) : RTL / dailymotion / Par Yves Calvi, le 27.03.2014 / Relayé par Meta TV

Laissez un commentaire