Le Siècle

Les derniers développements sur le Club du Siècle (et sur le gouvernement Valls) par Emmanuel Ratier

est un club d’influence fondé en 1944 par Georges Bérard-Quélin1. Cette association mondaine regroupe nombre des principaux dirigeants politiques, économiques, culturels et médiatiques de la France.

Se réunissant une fois par mois, le conseil d’administration du Siècle décide du recrutement, et examine le dossier de chaque postulant avec un soin extrême. Nul ne peut faire acte de candidature spontanée. Le postulant est en réalité sélectionné par deux membres du Siècle, dont, obligatoirement, un membre du conseil d’administration. L’admission est soumise à un vote : chaque membre du conseil d’administration dispose d’une boule noire (refus) et d’une boule blanche (acceptation). Chaque boule noire vaut deux blanches. Théoriquement il faut donc avoir 67 % de boules blanches pour l’emporter, mais en pratique si vous avez trois boules noires, vous êtes automatiquement refusé pour éviter les tensions internes. Le candidat ne devient pas membre à ce moment, il est simplement « invité », situation qui peut durer plusieurs années. Le statut de l’invité est à nouveau examiné : il peut alors être coopté comme membre ou remercié.

Les femmes ont été interdites au Siècle de 1949 à 1983.

Le statut de membre n’est pas définitif.

En février 2011, La Marseillaise dévoile la liste des membres du conseil d’administration et des invités au dîner du 27 janvier 2010 publiée par Cryptome.

En mars 2011, Emmanuel Ratier publie la liste complète des membres du club dans son livre Au cœur du pouvoir : enquête sur le club le plus puissant de France.

Source : Metanews / Agoravox.tv

Laissez un commentaire