Meta TV Média alternatif et indépendant

Les archives de Claude Guéant à l’Élysée ont disparu

Les archives papier de l’ancien secrétaire général de l’Élysée auraient pu aider dans l’enquête sur François Pérol.

LE VIDE. “Il n’y a plus aucune archive papier de . Rien n’a été envoyé au archives nationales, comme c’est normalement l’usage”, a indiqué samedi après midi à 1, l’actuel secrétaire général de l’Élysée, Pierre-René Lemas, confirmant ainsi une information du Monde.

Il n’y a donc plus aucune trace écrite datant du passage de à la fonction de secrétaire général de l’Élysée, entre 2007 à 2011. En théorie pourtant, toutes les notes et tous les brouillons de discours par exemple, doivent être versés au fonds des archives nationales. Or ces documents pourraient avoir une importance dans le cadre de l’enquête sur la fusion des Caisses d’épargne et des populaires visant notamment François Pérol,ex-bras droit de Claude Guéant à l’Élysée.

“Mes archives sont à moi”.  1 a pu joindre brièvement Claude Guéant, qui fut secrétaire général de l’Élysée de 2007 à 2011. Sa réponse est laconique : “je n’ai aucun commentaire à faire, je n’étais plus à l’Élysée depuis plus d’un an au moment de l’élection présidentielle. Je ne me suis donc pas occupé de l’archivage de mes notes”, confie-t-il avant d’ajouter, “de toutes façons, mes archives sont à moi”.

Pourquoi cherche-t-on ces archives ? Ces documents intéressent aujourd’hui la . Un magistrat du pôle financier enquête sur le rôle de François Pérol dans le cadre de la fusion des Caisses d’épargne et des populaires. L’homme est mis en examen dans ce dossier pour prise illégale d’intérêt. Or, François Pérol se trouve être l’ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée et donc ex-second de Claude Guéant. La le soupçonne d’avoir suivi le dossier de la fusion de ces quand il était à l’Élysée, avant de prendre la tête du groupe. Les archives de Claude Guéant pourraient donc permettre de retrouver la trace d’entretiens autour de cette fusion. Quelqu’un aurait-il cherché à faire disparaître ces archives, ou ont-elles été simplement égarées au moment du départ de ? __________________________________________________________

Source(s) : Europe1 / Par Gaétan Supertino et Marc-Antoine Bindler avec Noémie Schulz, le 15.02.2014

Laissez un commentaire