Le soleil connaît une vague d’éruptions solaires


Deux éruptions solaires particulièrement puissantes se sont produites dans la journée du 25 octobre 2013.

Au cours de ces derniers jours, le soleil a été le siège d’une vague d’éruptions solaires, dont deux ont été particulièrement puissantes. La première de ces deux éruptions s’est produite le 25 octobre 2013 à 10h01, et la deuxième un peu plus tard dans la journée, à 17h03.

Selon la NASA, les intensités de ces deux éruptions sont à ranger dans la classe dite “X”, qui correspond à l’échelon le plus élevé dans la classification des éruptions solaires : l’intensité de la première éruption a ainsi été évaluée à X1.7, et la deuxième à X2.1.

Pour bien comprendre le sens de cette notation, il faut savoir que l’intensité de chaque éruption solaire est évaluée à l’aide de cinq classes : A, B, C, M et X (A correspondant aux éruptions solaires dont l’intensité est la moins élevée, et X à celles dont l’intensité est la plus élevée). Chaque classe correspond à une éruption solaire dont l’intensité et dix fois plus élevée que la classe précédente. Dans chaque classe, les éruptions solaires sont notées de 1 à 10. Par exemple, l’intensité d’une éruption solaire notée X2 sera deux fois plus élevée qu’une éruption solaire notée X1.

La survenue de ces puissantes éruptions solaires n’a rien d’étonnant. En effet, le Soleil est actuellement à la fin de son cycle, prévu pour la fin de l’année 2013 (chaque cycle solaire, dont la durée moyenne est de 11 ans, voit le soleil reproduire les mêmes phénomènes que lors du cycle précédent). Or, il est connu que lorsqu’un cycle solaire s’achève, la fréquence et l’intensité des éruptions solaires va en s’accroissant.

Grâce à la protection de l’atmosphère terrestre, les radiations émises par ces puissantes éruptions ne peuvent pas affecter l’organisme. Toutefois, ces événements peuvent engendrer des orages magnétiques, ce qui peut altérer pendant quelques minutes ou quelques heures la qualité des communications terrestres.

__________________________________

Source: Le Journal de la Science

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire