Le mystérieux créateur du bitcoin vit reclus en Californie


Le mystérieux créateur du , Satoshi Nakamoto, serait un ex-physicien américain d'origine japonaise âgé de 64 ans et vivant reclus en Californie où il cultive sa passion pour les trains miniatures, affirme jeudi le site de Newsweek. Né en 1949 au avant d'émigrer aux États-Unis à l'âge de 10 ans, la personne rencontrée par Newsweek n'a qu'implicitement reconnu avoir créé en 2009 le , qui traverse actuellement une grave crise de confiance après la soudaine fermeture de plateformes d'échange.

"Je ne suis plus impliqué dans cette histoire et je ne peux pas en discuter. C'est dans les mains d'autres personnes, ce sont elles qui en sont chargées maintenant", a simplement dit Dorian Satoshi Nakamoto au magazine, qui relance sa version papier vendredi.

Ce discret retraité a même appelé la police après avoir entendu la journaliste de Newsweek frapper à la porte de son modeste logement de la banlieue de Los Angeles, selon l'enquête très fouillée publiée par le magazine.

L'identité du créateur du fait, depuis plusieurs années, l'objet de nombreuses spéculations selon lesquelles Satoshi Nakamoto ne serait qu'un pseudonyme ou le nom d'un collectif.

Diplômé de physique à l'université Polytechnique de Californie et père de six enfants, M. Nakamoto a, au cours de sa carrière, travaillé sur des dossiers classés secret pour l'armée américaine et diverses entreprises, écrit Newsweek.

"Il y a eu un blanc complet dans sa vie pendant un moment. Vous ne serez jamais en mesure de le contacter, il niera tout. Il n'admettra jamais qu'il a lancé le ", a déclaré au magazine un de ses frères, Arthur Nakamoto.

"C'est un homme brillant (…). Mathématiques, ingénierie, ordinateurs, il sait tout faire", a-t-il ajouté.

Ce long article a suscité de virulentes critiques en ligne, certains lecteurs accusant le magazine d'exposer cet homme à la curiosité du public en publiant sa photo et celle de son logement.

"Où est votre intégrité journalistique ?", s'interrogeait un internaute tandis qu'un autre s'indignait que l'article révèle l'identité d'un homme "qui ne veut clairement pas être identifié".

__________________________________________________________

Source(s) : DH.be / AFP, le 06.03.2014  / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire