Le futur gouvernement palestinien reconnaîtra Israël, dit Abbas


RAMALLAH Cisjordanie (Reuters) – a déclaré samedi que le futur gouvernement d'unité palestinien dont les islamistes du ont accepté le principe reconnaîtra l'existence d'Israël.

Le président de l'Autorité palestinienne a indiqué dans le même temps qu'il restait disposé à poursuivre les négociations de paix avec Israël à condition que l'État hébreu libère des prisonniers palestiniens et stoppe les constructions dans les implantations juives de Cisjordanie.

Ses déclarations semblent destinées à apaiser les craintes de Washington, parrain du processus de paix inquiet depuis l'annonce mercredi d'un accord avec le .

Israël a réagi en suspendant sa participation aux discussions de paix, les États-Unis ont indiqué qu'ils reconsidéreraient l'aide annuelle versée à l'Autorité palestinienne, qui se chiffre en centaines de millions de dollars.

"Ce gouvernement serait placé sous mon commandement et appliquerait ma politique", a dit Abbas lors d'une rencontre avec de hauts responsables de l'Organisation de libération de la (OLP) au siège de l'Autorité palestinienne, à Ramallah.

"Sa compétence portera sur les affaires intérieures. Je reconnais Israël et ce gouvernement reconnaîtrait Israël. Je rejette la et le terrorisme", a-t-il poursuivi.

L'accord conclu entre le Fatah, la branche de l'OLP dirigée par Abbas, et les islamistes du , au pouvoir dans la bande de depuis 2007, prévoit la création d'un gouvernement d'unité dans les cinq semaines suivi, dans un délai maximal de six mois, par des élections.

Le Hamas, qui ne reconnaît pas le droit à l'existence d'Israël et que les États-Unis classent comme organisation terroriste, n'a pas contredit les propos d'Abbas mais a indiqué que sa position restait inchangée.

"Les négociations avec Israël sont une tâche qui incombe à l'OLP et le gouvernement d'unité n'aura aucune connexion avec cela", a déclaré à Reuters Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas.

"La reconnaissance d'Israël par le président de l'Autorité palestinienne n'est pas nouvelle. Ce qui est important, c'est que le Hamas n'a jamais reconnu et ne reconnaîtra jamais Israël", a-t-il ajouté.

(avec Nidal al Mughrabi à ; Henri-Pierre André pour le service français)

Lire aussi

MUSULMANS SIONISTES : « Israël revient aux Juifs »

__________________________________________________________

Source(s) : salahinnovation / YouTube / ​Reuters par Noah Browning, le 26.04.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire