Meta TV Média alternatif et indépendant

Le fils de Kadhafi livré par le Niger aux autorités libyennes

Saadi Kadhafi, le fils de l'ancien dirigeant libyen , a été remis aux autorités libyennes par le , où il avait trouvé refuge.

Le gouvernement libyen a annoncé ce jeudi 6 mars avoir reçu du le fils de l'ancien dirigeant libyen , Saadi, qui s'y était réfugié peu avant le chute de son père, en 2011. "Saadi Kadhafi a été remis au gouvernement libyen le 6 mars, il est arrivé en et est aux mains de la police judiciaire", indique un communiqué, qui remercie le Niger.

Le gouvernement libyen s'engage à traiter Saadi Kadhafi "conformément aux normes internationales sur le traitement des prisonniers".

Sur sa page Facebook, la Brigade des révolutionnaires de Tripoli (ex-rebelles) a publié cinq photos de Saadi Kadhafi le montrant alors qu'un homme lui rase la tête et la barbe à l'aide d'un rasoir électrique. Il est agenouillé en tenue bleue sur un matelas à même le sol entouré de plusieurs hommes.

Saadi Kadhafi accusé de "s'être emparé de biens"

Saadi Kadhafi, 39 ans, s'était réfugié en septembre 2011 au Niger, peu avant la chute du régime de son père, le 20 octobre 2011. Niamey, qui lui a accordé l'asile, refusait de l'extrader malgré les demandes répétées des nouvelles autorités libyennes. Le président nigérien Mahamadou Issoufou avait annoncé en novembre 2012 que son pays avait accordé l'asile à Saadi Kadhafi pour des "raisons humanitaires".

La l'accuse de "s'être emparé de biens par la force et l'intimidation quand il dirigeait la Fédération libyenne de football". Interpol avait émis une "notice rouge" pour demander à ses 188 pays membres son arrestation.

Un autre fils de Kadhafi, Saïf al-Islam, longtemps présenté comme successeur potentiel de son père, a été arrêté en novembre 2011 dans le sud libyen par des ex-rebelles de Zenten où il est détenu depuis.

Mouammar Kadhafi et son fils Mouatassim ont été capturés et tués par des ex-rebelles le 20 octobre 2011 à Syrte, dans le centre du pays. Leurs corps avaient été exposés au public à Misrata, à 214 km à l'est de Tripoli, avant d'être enterrés dans un endroit tenu secret.

Outre Mouatassim, deux autres fils de Mouammar Kadhafi sont morts pendant l'insurrection libyenne qui avait débuté en février 2011 : Saïf al-Arab est mort en avril 2011 dans un raid de l', quelques mois avant Khamis tué dans les combats en août. Sa veuve Safia Farkech et trois enfants de l'ancien dictateur, Aïcha, Hannibal et Mohamed, avaient trouvé refuge en août 2011 en Algérie après la chute de Tripoli aux mains des rebelles, avant qu'une partie de la famille ne trouve l'asile dans le sultanat d'Oman en 2013.
 

Lire aussiSeif Al-Islam Kadhafi apparaît pour la première fois à la télévision libyenne

__________________________________________________________

Source(s) : RTL avec AFP, le 06.03.2014