Le chanteur des Pink-Floyd Roger Waters accusé d’antisémitisme 2


Fin novembre 2017 différentes chaînes de télévision allemandes ont annoncé que les concerts du chanteur Roger Waters prévus début 2018 en ne seraient pas diffusés. Et cela parce qu’on lui a reproché d’être antisémite. Avant tout, cela est fondé sur l’engagement du chanteur Waters dans le mouvement « BDS ». « BDS », qui signifie « , désinvestissement, et sanctions », est dirigé contre la palestinienne du gouvernement israélien. Ce mouvement international se mobilise pour des sanctions et un contre l’État d’Israël à cause de sa palestinienne. Le « BDS » essaye d’inciter des artistes à ne plus se produire en Israël jusqu’à ce que ce pays arrête d’opprimer les Palestiniens. Waters lui-même, lors de plusieurs concerts, a fait appel au contre Israël. A présent se pose la question de savoir si un tel comportement justifie le grave reproche d’antisémitisme. D’après le dictionnaire, antisémitisme signifie « aversion ou inimitié contre des Juifs » et est un synonyme de « haine et hostilité envers les Juifs ». Mais est-ce qu’un appel au et à des sanctions est assimilable à la haine pour les personnes de ce peuple ?

Et voici une comparaison : en ce moment les sanctions sont un moyen très apprécié pour imposer des buts politiques. C’est ainsi par exemple que les États de l’UE ont prononcé des sanctions contre la à cause de l’annexion de la Crimée à la fédération russe ; la est sanctionnée à cause de son programme de missiles ; et depuis le début de la guerre la souffre beaucoup sous les sanctions occidentales, comme Kla-tv l’a présenté déjà plusieurs fois (www.kla.tv/8452; www.kla.tv/9397; www.kla.tv/11168). Malgré tout, les chaînes de télévision mentionnées, n’ont pas eu l’idée d’insinuer que la chancelière Merkel a de la haine pour les Russes ou même qu’elle est raciste vis-à-vis des Syriens ou des Nord-Coréens. Par contre en ce qui concerne Roger Waters on suggère qu’il a un tel sentiment de haine. Et cela bien que Waters ait expliqué dans une lettre ouverte, il y a des années déjà, qu’il a de nombreux amis juifs très proches et que sa belle-fille et ses petits-enfants sont juifs.

Cet appel au et aux sanctions contre le gouvernement israélien, que lance Roger Waters, Kla.tv ne cherche pas à évaluer s’il amène en fin de compte une amélioration de la situation des Palestiniens en Israël. Mais pourquoi les médias publics emploient-ils des moyens aussi radicaux contre Roger Waters ? Est-il possible qu’avec cette façon d’agir acharnée on essaye de faire taire un autre critique influent de la politique belliciste de l’Occident ? Car Roger Waters a sans cesse mis le doigt sur cette plaie. Ainsi par exemple dans une interview réalisée par le journal Bâlois le 30 mai 2017, Waters dit :

« Malheureusement je dois à nouveau parler de nos guerres. Comment des écoliers innocents à l’autre bout du monde peuvent-ils être nos ennemis ? Alors qu’on dit : « Nous ne visons pas les enfants, mais uniquement les terroristes ». Mais ils tuent les enfants, merde ! Pourquoi tuons-nous des humains ? […] Soit tu as peur, soit tu penses : […] « Ça ne me fait rien, que tous les jours des enfants soient tués par des . Ça ne se passe pas devant ma porte ». […] Mais tu dois t’imaginer que tu es toi-même parent d’un enfant mort, que tu le retires en morceaux d’une montagne d’ordures et de décombres. Imagine ce que ça fait, comme impression et dis encore une fois que ça t’est égal ! Nous devons nous lever et chaque jour crier « Ça, pas en mon nom ! »

Apparemment des mots aussi clairs sont très gênants pour les médias occidentaux. Car comme kla.tv le présente sans cesse, ce sont exactement ces médias qui justifient les guerres dans leurs infos, oui, et même en partie qui les exigent et attisent la haine des peuples (www.kla.tv/11064 ; www.kla.tv/10672 ; www.kla.tv/11458). En assimilant les critiques contre la politique du gouvernement israélien avec de « l’antisémitisme », on mine délibérément la confiance du public vis-à-vis de personnes critiques comme Waters.

Depuis longtemps déjà le reproche d’antisémitisme est un instrument médiatique efficace et effectif pour faire taire des personnes qui critiquent ouvertement des pratiques illégitimes qui encouragent les guerres.

Roger Waters n’est absolument pas le seul à être exposé à de telles accusations massives. D’autres personnalités importantes, qui ont également été accusées d’antisémitisme, sont par exemple les journalistes d’investigation et les activistes pour la paix Ken Jebsen et Jürgen Elsässer ainsi que le historien et chercheur sur la paix Daniele Ganzer ; celui-ci a dévoilé que la façon de faire les guerres du gouvernement américain et de l’ est tout à fait illégitime et contraire aux droits de l’homme. L’écrivain allemand Günter Grass, aujourd’hui décédé, et l’humoriste Dieter Hallervorden ont aussi dû subir de tels reproches lorsqu’ils ont ouvertement remis en question la politique du gouvernement israélien. (www.kla.tv/5722, www.kla.tv/568)

de kno./mol

Sources / Liens : 

 

Source : kla.tv /

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

2 commentaires sur “Le chanteur des Pink-Floyd Roger Waters accusé d’antisémitisme