L’Assemblée nationale va enquêter sur l’impact des 35 heures


L'Assemblée nationale a annoncé, ce mercredi 11 juin, qu'elle allait créer une nouvelle commission. Cette dernière va enquêter sur l'impact de la réduction du temps de travail.

 

Quelles ont été les conséquences des 35 heures ? L'Assemblée nationale a décidé, ce mercredi 11 juin, à l'unanimité de créer une commission d'enquête parlementaire sur l'impact de la réduction progressive du temps de travail, dont la semaine de 35 heures votée en 1998.

L' veut supprimer la mesure. Le rapide débat dans l'hémicycle a confirmé le clivage entre gauche et droite sur le sujet, même si le député UDI Thierry Benoit a souligné que son groupe ne voulait pas, avec cette commission, organiser "un débat stérile entre défenseurs ou détracteurs des 35 heures".

Délai de 6 mois

Cette commission composée de 30 députés, créée à la demande des centristes de l'UDI, sera chargée d'élaborer "un bilan de l'impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail et notamment de la loi du 13 juin 1998".

La commission va disposer d'un délai de six mois pour enquêter et rédiger son rapport.

 

__________________________________________________________

Source(s) : BFMTV / D. L. avec AFP, le 11.06.2014 / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire