La justice algérienne enquête sur les transferts de devises de Total

La algérienne a ouvert une enquête  sur les transferts de devises par le groupe français Total provenant de contrats d’importations des huiles de véhicules suite à des soupçons de fausses déclarations. La firme française est accusée de gonfler les factures de ses achats d’huiles de l’étranger.

Selon le quotidien national El-Khabar, qui révèle l’information dans son édition du vendredi, Total devrait s’acquitter d’une amende de 800 milliards de centimes suite à ces fausses déclarations en citant des sources judiciaires algériennes.

__________________________________________________________

Source : Algérie1 / Par Mourad Arbani, le 15.08.2014Relayé par Meta TV

Laissez un commentaire