La Cour des comptes se penche sur le coût de Valérie Trierweiler à l’Élysée


Dans un rapport sur les dépenses de la présidence, les sages de la rue Cambon détaillent les moyens mis à la disposition de l'ex-Première dame.

Combien coûte une Première dame au contribuable ? La Cour des comptes évoque, dans un rapport remis mardi 15 juillet à François Hollande, les moyens mis à disposition de Valérie Trierweiler de mai 2012 à son départ de l'Élysée en janvier 2014.

Cinq collaborateurs à l'Élysée

D'après ce document, Valérie Trierweiler disposait en 2013 de cinq collaborateurs directs à l'Élysée, dont les rémunérations ont représenté une dépense totale brute annuelle de 396 900 euros. Quatre officiers du groupement de sécurité de la présidence de la République (GSPR) étaient en outre "prioritairement affectés à sa sécurité".

"Les postes ont tous été supprimés", écrit la Cour, et les personnels soit reaffectés "sur des postes vacants au sein de la présidence", soit "remis à la disposition de leur administration d'origine". L'Élysée a également pris en charge pour environ 85 000 euros de déplacements de Valérie Trierweiler dans le cadre "d'activités de représentation et de soutien à des opérations à caractère humanitaire".

Valérie Trierweiler moins chère que Carla Bruni ?

Les sages de la rue Cambon ne s'étaient pas penché de manière aussi détaillées sur les dépenses occasionnées par la présence de Carla Bruni à l'Élysée sous le quinquennat de . En 2013, il avait cependant évoqué le coût d'un site internet dédié à la conjointe du président, financé par l'Élysée, pour un montant de 330 000 euros en 2011 et 80 000 euros en 2012.

Début 2013, les services du Premier ministre avaient cependant publié un comparatif entre les moyens mis à la disposition de Valérie Trierweiler et de Carla Bruni. Dans une réponse à un député, Matignon expliquait que cinq personnes étaient affectés au service de la conjointe de François Hollande, pour une rémunération nette totale de 19 742 euros par moins. Moins que Carla Bruni avec huit collaborateurs et 36 448 euros.

Le fils de Valérie Trierweiler réagit

Le rapport de la Cour des comptes n'a pas manqué de faire réagir le fils de Valérie Trierweiler, Leonard, habitué des saillies sur Twitter. Après qu'une internaute l'a interrogé sur les moyens mis à la disposition de sa mère, il a répondu sur le réseau social.


"C'est comme si vous demandiez [à Louis Sarkozy, fils de l'ex-président] de rendre des comptes sur les 600 milliards de dette de son père, écrit-il. Pas très malin !"

Lire aussi

Les deux jours de Hollande à New York facturés 900.000 euros

 

__________________________________________________________

Source(s) : Francetv info avec Reuters, le 15.07.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire